Médecine

Paramédical

Autres domaines


Réanimation de l’épaule dans les paralysies plexiques C5–C6 post-traumatiques – à propos de 29 cas - 04/12/15

Doi : 10.1016/j.main.2015.10.028 
Laure Pagès 1, , Adeline Cambon-Binder 2, Zoubir Belkheyar 3
1 81, rue du Faubourg-Saint-Martin, Paris, France 
2 Hôpital Saint-Antoine, Paris, France 
3 Clinique Paris-Montmartre, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Cette étude rétrospective a pour objectif de présenter les résultats de la chirurgie nerveuse à l’épaule des paralysies plexiques C5–C6 post-traumatiques.

Patients et méthodes

Vingt-neuf patients ayant une paralysie plexique C5–C6 complète ont été opérés entre 2008 et 2012. L’âge moyen des patients était de 35,7ans et le délai opératoire moyen de 6,1 mois (1–24 mois). Après l’exploration première du plexus cervical, on jugeait du caractère « greffable » ou non de la racine C5 (réponse dans le grand dentelé à la stimulation). Le cas échéant, la greffe d’un toron de nerf saphène externe était effectuée entre C5 et le nerf cible. Concernant le nerf axillaire, 26 transferts d’un fascicule du vaste latéral du triceps selon Leechavengvongs, et une greffe d’un fascicule de C5 ont été réalisés. Le nerf suprascapulaire a bénéficié de 23 transferts du nerf spinal accessoire, d’une greffe d’un fascicule de C5 et d’une suture directe. Au dernier recul, les amplitudes articulaires actives de l’épaule étaient mesurées et la force d’abduction était quantifiée au moyen de l’échelle du British Medical Research Council. Pour les patients de grade supérieur à M3, le poids maximum soulevé à la main était noté.

Résultats

Au recul moyen de 14 mois, l’abduction moyenne active de l’épaule était de 64° (10°–120°), et la rotation externe active moyenne de 45° (0°–80°). Soixante-douze pour cent des patients ont récupéré une abduction de stade M3, 17 % un stade M4, avec une force moyenne de 2,5kg. Le taux d’excellent résultats, c’est-à-dire dont l’abduction et la rotation externe de l’épaule étaient supérieurs à 60° était de 60,6 % pour les doubles transferts, 66,6 % pour les transferts associés à une greffe et nul pour les simples.

Discussion et conclusion

L’association d’une neurotisation des nerfs suprascapulaire et axillaire donne de bons résultats lors de la chirurgie nerveuse primaire à l’épaule des paralysies C5–C6. Une greffe provenant de C5 sera effectuée en priorité si la racine est « greffable ».

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 6

P. 341 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement chirurgical percutané du canal carpien sous échographie. À propos de 150 cas
  • Isabelle David
| Article suivant Article suivant
  • Traitement des récidives du syndrome du canal carpien sous endoscopie
  • Gregoire Dauplat, Thierry Joudet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.