Médecine

Paramédical

Autres domaines


Est-il possible chez l’enfant d’améliorer la stabilité d’une articulation digitale par la réalisation d’une chondrodèse ? Revue de la littérature - 04/12/15

Doi : 10.1016/j.main.2015.10.057 
Valentin Calafat 1, , François Dap 2, Gilles Dautel 2
1 Nancy, France 
2 Service de chirurgie plastique et reconstructrice de l’appareil locomoteur, centre chirurgical Émile-Gallé, CHU de Nancy, Nancy, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le terme de chondrodèse est utilisé dans la littérature consacrée aux malformations congénitales de la main depuis la fin des années 1980 pour désigner un temps d’avivement de deux surfaces chondrales épiphysaires, dans le but d’améliorer la stabilité d’une articulation instable, le plus souvent en raison d’une hypoplasie congénitale. Cette intervention met en contact deux surfaces purement cartilagineuses et ne constitue donc pas une arthrodèse. Notre objectif était de rechercher dans la littérature s’il existait des preuves scientifiquement recevables de l’efficacité de cette intervention du point de vue de la stabilité articulaire.

Méthodes

Notre recherche a été effectuée en utilisant les moteurs de recherche (Pubmed et ScienceDirect) avec les mots clés suivants (chondrodesis, et MCPJ instability et paediatric, et arthrodesis, thumb hypoplasia), sur une période de 35 années (de 1980 à 2015).

Résultats

Sur la période recherchée, 10 articles faisant référence à l’usage d’une chondrodèse pour stabiliser une articulation digitale ont été retrouvés. Deux articles seulement (Smith et al. JHS Eur 2012+37, Ghani et al. J Child Orthop 2007+1) avaient pour objectif principal d’analyser les résultats obtenus en termes de stabilité articulaire. Les autres articles mentionnaient le recours à une chondrodèse dans l’arsenal déployé pour traiter une malformation congénitale, sans se fixer pour objectif d’en analyser les résultats. Smith et al. rapportent 11 cas de chondrodèse avec 1 cas de reprise pour non fusion. La série de Ghani et al. retrouve 18 cas de chondrodèse avec 2 cas de non fusion. Huit autres articles mentionnaient le recours à une chondrodese comme méthode de stabilisation articulaire, mais aucun ne livre de résultat susceptible d’étayer l’efficacité de ce geste. Bon nombre d’articles continuent à assimiler la chondrodèse à une tentative d’arthrodèse effectuée chez un patient en croissance.

Discussion

Il persiste un flou artistique entre arthrodèse et chondrodèse - certains auteurs réalisent une chondrodèse en visant à préserver la mobilité articulaire, d’autres parlent de chondrodèse mais ont pour objectif la transformation de cette chondrodèse en arthrodèse lors de l’ossification du noyau épiphysaire. Aucune donnée scientifique n’étaye le rôle d’une chondrodèse (sans arthrodèse) sur la stabilité articulaire.

Conclusion

À ce jour l’efficacité d’une chondrodèse sur la stabilisation articulaire n’est pas étayée par la littérature.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 6

P. 351-352 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Résultats d’une nouvelle technique d’arthrodèse extra-physaire ulnocarpienne dans le traitement de la main bote radiale
  • Meryl Dahan, Adeline Cambon-Binder, Zoubir Belkheyar
| Article suivant Article suivant
  • Greffon osseux vascularisé de Zaidemberg dans les pseudarthroses polaires supérieures du scaphoïde
  • Nassima Meziani, Mustapha Yakoubi, A. Ramaoune, Rachid Benbakouche

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.