Médecine

Paramédical

Autres domaines


Arthroplastie trapézométacarpienne à double mobilité Moovis – résultats préliminaires à 1 an de recul d’une série prospective - 04/12/15

Doi : 10.1016/j.main.2015.10.074 
Jérémie Chevrollier 1, , François Dap 2, Juliette Lombard 2, Gilles Dautel 2
1 12, rue Michel-Ney, Nancy, France 
2 Centre chirurgical Emile-Gallé, Nancy, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’arthroplastie trapézométacarpienne est une alternative sérieuse à la trapézectomie ayant fait ses preuves depuis quelques années dans le traitement de l’arthrose trapézométacarpienne. Nous proposons les résultats préliminaires d’un nouvel implant avec une cupule à double mobilité.

Les patients inclus dans cette étude prospective monocentrique présentaient tous une rhizarthrose symptomatique pour laquelle un geste d’arthroplastie trapézométacarpienne a été retenu. La particularité de la prothèse Moovis réside dans son col, qui est recouvert d’un insert de double mobilité en polyéthylène s’articulant avec une cupule trapézienne. Cet implant est non contraint et non rétentif. L’évaluation était basée sur des données cliniques et radiologiques recueillies en préopératoire, à 6 mois et à un an postopératoire.

Depuis septembre 2013, 39 patients (33 femmes, 6 hommes) ont été inclus avec un recul minimum de 1 an. L’âge moyen lors de la chirurgie était de 62ans. L’immobilisation postopératoire était de 3 semaines.

Nous ne déplorons aucun cas de luxation. Un cas d’algodystrophie a été recensé. Une patiente a nécessité une reprise chirurgicale pour résection de la corne médiale du lunatum en raison d’un effet cam.

Subjectivement, les patients se déclaraient tous satisfaits. La diminution de la douleur était significative avec une EVA moyenne à la révision de 1,2 en activité contre 6,4 en préopératoire. Les EVA au repos et nocturne étaient également diminuées avec respectivement des valeurs moyennes de 0,5 et 0,5 contre 3,5 et 3,7 en préopératoire. Les mobilités en opposition et rétropulsion du pouce étaient améliorées d’un point sur l’échelle de Kapandji. Les forces de pincement et de poigne étaient également significativement augmentées avec une progression respective de 3 et 4,7kg. Une amélioration des scores fonctionnels était observée avec un QuickDASH à 10,9 et un score PRWE à 9,8 à la révision contre respectivement 48,5 et 54,3 en préopératoire. Les clichés radiologiques réalisés en postopératoires, à 6 mois et 1 an étaient comparables.

L’arthroplastie trapézométacarpienne par prothèse Moovis semble être une solution adaptée à la rhizarthrose avec de très bons résultats à 1 an. Un recueil à long terme est maintenant nécessaire pour confirmer cette très bonne impression clinique et radiologique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 6

P. 357-358 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Arthroscopic management of thumb base arthritis
  • Clara Wing-yee Wong
| Article suivant Article suivant
  • L’implant libre d’interposition en pyrocarbone Pi2 dans le traitement de la rhizarthrose – résultats à plus de 10 ans de recul
  • Charles Agout, Philippe Bellemere, Ludovic Ardouin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.