Médecine

Paramédical

Autres domaines


Évaluation isocinétique des conséquences d’une lésion de la styloïde ulnaire sur la force de prono-supination après fracture du radius distal ostéosynthèsée par plaque verrouillée - 04/12/15

Doi : 10.1016/j.main.2015.10.103 
Alexandre Daumillare 1, , Michel Chammas 2, Christophe Bosch 3
1 25, avenue Chancel, Montpellier, France 
2 CHRU Lapeyronie, Montpellier, France 
3 Polyclinique Grand Sud, Nîmes, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La prise en charge des lésions associées de la styloïde ulnaire fait encore débat. Bien que la relation entre fracture de la styloïde ulnaire et lésion du complexe fibrocartilagineux triangulaire du carpe (CFCT) ait été décrite, les travaux récents montrent que les ostéosynthèses par plaques verrouillées (OPV) permettent de ne pas la synthèser. Le but de notre étude est de comparer la répercussion de ces lésions sur la force de prono-supination à l’aide de tests isocinétiques, outil de référence.

Méthodes

Deux groupes de patients opérés avec OPV ont été réalisés, l’un avec fracture de la base de la styloïde que l’on associe à une lésion du CFCT, l’autre sans fracture styloïdienne. Un troisième groupe de patients témoins sans antécédents de traumatisme a été intégré. Les patients inclus avaient entre 18 et 50ans et un recul minimum de 10 mois. Les critères d’exclusion regroupaient la présence d’antécédents traumatiques sur les membres supérieurs, une fracture articulaire complexe et la survenue de complications postopératoires. L’évaluation comprenait l’examen des mobilités, une évaluation fonctionnelle puis des mesures bilatérales de la force de serrage et de prono-supination en isométrique et isocinétique. L’ensemble des résultats a été analysé en comparant les rapports individuels entre les deux côtés à l’aide d’un test de Kruskall-Wallis avec un seuil p fixé<0,05.

Résultats

Trente-six sujets ont été inclus - 12 pour chaque groupe. La moyenne d’âge était de 31,1ans et le recul moyen de 17,9 mois. Aucune différence significative n’a été retrouvée concernant la perte de mobilité, les scores fonctionnels et la force de préhension. En revanche, une différence significative de force a été identifiée lors des tests isocinétiques à 45° s demandant l’effort maximum que ce soit en pronation (p=0,0068) ou en supination (p=0,022). Cette différence n’a pas été retrouvée lors des tests isocinétiques à 120° s ou lors des tests isométriques.

Conclusion

Cette étude permet de mettre en évidence à l’aide d’un outil dynamique une diminution de la force de prono-supination chez les sujets avec fracture de la styloïde ulnaire lors des efforts soutenus. Elle soulève la question d’une prise en charge complémentaire du compartiment ulnaire à la phase initiale chez des sujets jeunes à forte demande fonctionnelle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 6

P. 368 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation prospective d’une cohorte de 81 patients pris en charge pour une fracture de l’extrémité distale du radius par plaque antérieure verrouillée
  • Elie Krief, Stenley Lippmann, Clavier Maes-clavier, Emmanuel David, Patrice Mertl, Benjamin Appy-fedida
| Article suivant Article suivant
  • Comment expliquer des cas d’hypoesthésie de l’hémipulpe externe du pouce après voie d’abord de Henry ? Étude anatomique
  • Caroline Laborbe, Kevin Chevalier, Catherine Maes-clavier, Eric Havet, Emmanuel David, Vladimir Rotari

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.