Médecine

Paramédical

Autres domaines


Complications tendineuses des plaques antérieures de poignet – intérêt de l’échographie - 04/12/15

Doi : 10.1016/j.main.2015.10.106 
Sandrine Maillot Roy 1, , Caroline Delaroche 2
1 17, rue Plumet, Paris, France 
2 Hôpital Saint-Antoine, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La mise en place de plaques antérieures verrouillées comme traitement des fractures de l’extrémité inférieure du radius s’est généralisée et ce quel que soit le type de fracture. Les complications sont de 9,7 à 32 %. L’objectif de cette étude est de démontrer l’intérêt de l’échographie comme outil thérapeutique afin de limiter la iatrogénie des vis mises en place, et comme outil diagnostique afin de dépister les complications tendineuses.

Patients et méthode

Il s’agit d’une étude rétrospective monocentrique comprenant 52 patients (40 femmes et 12 hommes) d’âge moyen de 57,2ans opérés entre novembre 2013 et février 2015 d’une fracture de l’extrémité distale du radius. Les patients ont été opérés sous anesthésie locorégionale selon la même technique chirurgicale - réduction et ostéosynthèse de la fracture par plaque antérieure verrouillée. Deux types d’implants ont été posés - plaque LCP de Synthesy (23 cas) et plaque Variaxy de Strykery (29 cas). Les patients ont été immobilisés par une attelle antérieure en postopératoire pendant 3,4 semaines en moyenne. Tous les patients ont été revus en consultation pour contrôle clinique, radiologique et échographique.

Résultats

Lors de la révision, au recul moyen de 7 mois, l’étude échographique retrouvait 63 saillies de vis diaphysaires en postérieur soit 52,5 % des vis totales diaphysaires, responsables de tendinites dans 52,4 % des cas. Ces tendinites échographiques sont symptomatiques dans 30,3 % des cas. Vingt-sept saillies de vis épiphysaires ont été retrouvées soit 12,98 % responsables de ténosynovite pour 51,8 % des cas. Une rupture du long extenseur du pouce et une rupture du long fléchisseur du pouce ont été retrouvées. La distance moyenne entre le long fléchisseur du pouce et la plaque en épiphysaire est de 0,1mm. Aucune différence significative n’a été retrouvée en fonction du type d’implant utilisé.

Discussion

La radiographie de poignet de face et de profil seule est insuffisante pour juger du caractère monocortical des vis. Seule l’échographie permet de le confirmer. Les complications tendineuses des plaques antérieures de poignet sont connues ; 27,4 % de saillies de vis sont retrouvées. Celles-ci sont responsables de ténosynovites dans 52,2 % des cas.

Conclusion

L’échographie permet de contrôler la longueur des vis posées. L’échographie permet de dépister et de prendre en charge précocement les complications tendineuses secondaires à la mise en place de plaques antérieures de poignet.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 6

P. 369 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude échographique du rôle protecteur de la suture du carré pronateur dans le conflit entre les fléchisseurs et les plaques antérieures de radius
  • Vincent Locquet, Jerome Vogels, Marc Pozzetto, Pascal Rostoucher, Lionel Erhard
| Article suivant Article suivant
  • Nouvelle technique d’allongement tendineux par plastie de retournement pour la réparation du long fléchisseur du pouce au poignet
  • Amirouche Dahmam, Dimitri Giannikas, Etienne Rapp

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.