Médecine

Paramédical

Autres domaines


Double ligamentoplastie de l’avant-bras pour instabilité complexe antébrachiale - 04/12/15

Doi : 10.1016/j.main.2015.10.111 
Marc Soubeyrand 1, , Romain Dayan 2, Matthieu Begin 3, Alexandre Dos Santos 2
1 16bis, place Jean-Jaurès, Le Kremlin-Bicêtre, France 
2 CHU Bicêtre, Le Kremlin-Bicêtre, France 
3 Clinique de l’Yvette, Longjumeau, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’avant-bras est une structure mobile permettant le positionnement spatial de la main. Cette fonction implique que l’avant-bras soit à la fois mobile et stable. Or cette stabilité peut être entièrement compromise en cas de syndrome d’Essex-Lopresti associant une rupture de la membrane interosseuse et du complexe fibrocartilagineux triangulaire du poignet. Afin de restaurer la stabilité antébrachiale nous avions décrit une ligamentoplastie verticale de la MIO consistant à implanter un transplant unique entre le radius et l’ulna. L’application de cette technique en pratique clinique a montré un effet satisfaisant sur la stabilité longitudinale de l’avant-bras mais un effet médiocre sur la stabilité transversale. Nous avons donc fait l’hypothèse que l’implantation d’un deuxième transplant transversal (double ligamentoplastie) était techniquement possible et permettait de restaurer à la fois les stabilités longitudinale (SL) et transversale (ST) des articulations radio-ulnaires proximale (RUP) et distale (RUD). L’objectif principal de ce travail était de confirmer cette hypothèse.

Matériel

Douze avant-bras de cadavres frais indemnes de lésions innées ou acquises.

Méthodes

Dans la première partie biomécanique de l’étude nous avons isolé l’avant-bras qui était installé dans un cadre spécifique permettant de quantifier l’amplitude de prono-supination ainsi que d’évaluer la SL et les ST des RUP et RUD. Ces stabilités ont été testées pour six configurations successives de l’avant-bras - intact, complètement déstabilisé (Essex-Lopresti), ligamentoplastie verticale unique, ligamentoplastie transversale unique, double ligamentoplastie, ligament annulaire réparé. Dans la deuxième partie anatomique de l’étude, la double ligamentoplastie étaient réalisée en conditions similaires à une intervention réalisée chez le patient. Ensuite, une dissection exhaustive des nerfs, vaisseaux et tendons de l’avant-bras était effectuée à la recherche de lésions induites par la réalisation de la double ligamentoplastie.

Résultats

La ligamentoplastie verticale unique restaurait la SL mais n’avait qu’un effet faible sur les ST des RUP et RUD. La double ligamentoplastie restaurait complètement la SL ainsi que la ST de la RUD. La double ligamentoplastie associée à une réparation du ligament annulaire permet une restauration complète de la stabilité antébrachiale sans réduction significative de l’amplitude de prono-supination. Aucune lésion neurovasculaire ou tendineuse n’a été identifiée après réalisation de la double ligamentoplastie.

Discussion

Les lésions de type Essex-Lopresti représentent encore un défi thérapeutique aux conséquences fonctionnelles souvent catastrophiques.

Conclusion

La double ligamentoplastie permet de traiter ces lésions. Trois patients ont pu être effectué avec des résultats préliminaires très encourageant.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 6

P. 371 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Chondromes des parties molles de la main
  • Myriam Khechimi, Mohamed Ali Sbai, Abdesselem Jenzeri, Slim Dabloun, Riadh Maalla
| Article suivant Article suivant
  • Maladie des brides amniotiques – levée en période postnatale immédiate d’un sillon constrictif. À propos d’un cas
  • Helene Agneray, Gilles Dautel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.