Médecine

Paramédical

Autres domaines


Ligamentoplastie scapho-lunaire de type SLAM Arthrex : à propos de 9 cas avec un recul de 1 ans - 04/12/15

Doi : 10.1016/j.main.2015.10.120 
Jeanluc Gahdoun 1, , Renaud Duche 2, Adil Trabelsi 2, Jérôme Papa 2, Christine Rigout 2, George Abihaidar 2
1 SOS main Avignon, Sorgues, France 
2 SOS main Avignon, Avignon, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Les entorses du ligament scapho-lunaire sont pourvoyeuses d’instabilité chronique avec une évolution arthrogène. L’utilisation de l’arthroscopie du poignet permet de voir ces lésions même à un stade de début, et de les traiter en réalisant une fixation stable par capsuloplastie et brochage dans les lésions aiguës. Dans les lésions chroniques une ligamentoplastie intra-carpienne peut être réalisée.

La technique de SLAM Arthrex permet de réaliser une fixation tendineuse intra-osseuse identique à celle vu en chirurgie ligamentaire du genoux avec les avantages connu de la cicatrisation sur l’interface os–tendon.

Cette technique utilise un tendon palmaire qui sera doublé et passé dans un système d’ancrage intra-osseux au niveau du Lunatum, les deux bandelettes seront passé en trans-osseux dans le scaphoïde, et une fois le système tendu le tout fixé par une vis d’interférence. Un renforcement avec capsuloplastie postérieure sera ensuite réalisé.

Nous rapportons les résultats d’une série de 11 patients ayant tous des lésions chronique Il s’agissait de 10 hommes et 1 femmes d’âge moyen 37ans (entre 24 et 55ans). Le recul moyen pour la série des lésions aiguës était de 13 mois (entre 8 et 18 mois). Les résultats fonctionnels étaient selon le Mayo Wrist Score et le QuickDASH Test bons et excellents dans 91 % des cas. D’un point de vue radiologique il n’a pas été observé de détente du transplant, et l’angle scapho-lunaire n’a pas été modifié. Les IRM réalisés ont permis de visualiser la cicatrisation os tendon sans trouble vasculaire et la position du système ligamentaire.

Cette technique peut donc être validée dans les différentes possibilités de stabiliser le carpe après une lésion scapho-lunaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 6

P. 374 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Combinaison d’un transfert partiel d’orteil en palmaire et d’une greffe dermo-épidermique sur substitut dermique en dorsal pour reconstruire un 5e doigt déganté
  • Valentin Calafat, Clotilde Strugarek-lecoanet, François Dap, Gilles Dautel
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge chirurgicale des anévrismes de la main
  • Cindy Bouvet, Jean-Yves Beaulieu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.