Médecine

Paramédical

Autres domaines


Fixateur externe articulé de coude – évaluation d’un viseur imprimé en 3D et libre de droits (open source) - 04/12/15

Doi : 10.1016/j.main.2015.10.125 
Marc Soubeyrand 1, , Alexandre Dos Santos 2, Matthieu Begin 3, Romain Dayan 2, Brice Viard 4
1 16bis, place Jean-Jaurès, Le Kremlin-Bicêtre, France 
2 CHU Bicêtre, Le Kremlin-Bicêtre, France 
3 Clinique de l’Yvette, Longjumeau, France 
4 CHU de Dijon, Dijon, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les instabilités complexes du coude représentent un défi chirurgical pour préserver la stabilité et la mobilité du coude. Le fixateur externe articulé de coude (FEAC) est une option extrêmement séduisante pour atteindre cet objectif car s’il est correctement positionné (c.-à-d. alignement des axes de flexion–extension du coude et du FEAC), il permet de restaurer la cinématique physiologique du coude permettant ainsi aux ligaments de cicatriser en condition optimale. Cependant, la technique classique qui repose sur l’implantation d’une broche guide dans l’épiphyse distale de l’humérus afin de matérialiser l’axe de flexion–extension du coude présente plusieurs limites. Afin d’optimiser le positionnement du FEAC nous avons développé un viseur radiotransparent imprimé en 3D libre de droit. Les objectifs de ce travail étaient :

– de comparer la technique classique avec la technique utilisant le viseur 3D ;

– d’évaluer la capacité à partager ce viseur avec la communauté orthopédique.

Matériel

Vingt coudes de cadavres frais.

Méthode

Chaque coude a été complètement déstabilisé puis un FEAC a été implanté en utilisant soit la technique classique soit le viseur 3D. Pour chaque pose on a évalué la durée de la procédure, l’irradiation, la mobilité passive finale du coude, la cinématique du coude, la divergence des axes du coude et du FEAC à l’aide de reconstructions tomodensitométriques. Afin d’évaluer la capacité de partage de ce viseur avec la communauté orthopédique, deux autres chirurgiens ayant des expériences variées avec les FEAC ont commandé l’impression du viseur 3D et réalisé le protocole décrit ci-dessus.

Résultats

La technique avec le viseur 3D a montré une supériorité statistiquement significative sur la technique classique en termes de durée de procédure, d’irradiation, de mobilité passive finale du coude, de cinématique du coude et d’alignement des axes du FEAC et du coude. Le viseur a été commandé sur un site d’impression 3D pour un prix de 120 € et a été livré dans un délai de 10 j à chaque chirurgien. Chacun a pu réaliser la pose de 4 FEAC considérée comme satisfaisante.

Discussion

Le libre accès au fichier 3D, la démocratisation de l’impression 3D et le faible coût du viseur permettent son partage avec la communauté chirurgicale.

Conclusion

Nous l’utilisons maintenant en routine pour la prise en charge des instabilités du coude.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 6

P. 376 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Métastase scaphoïdienne de carcinome urothélial. À propos d’un cas et revue de la littérature
  • Marie Genestet
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation de la méthode de Blount dans la prise en charge des fractures supracondyliennes de l’humérus de l’enfant stades III et IV de Lagrange et Rigault
  • Thi Thuy Trang Pham, Aissa Ibnoulkhatib, Xavier Bayle Iniguez, Abdelaziz Abid, Franck Accadbled, Jérôme Sales De Gauzy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.