Médecine

Paramédical

Autres domaines


Évaluation scanographique de la réduction intra-articulaire des fractures de l’extrémité distale du radius ostéosynthésées par plaque antérieure verrouillée - 04/12/15

Doi : 10.1016/j.main.2015.10.147 
Nicolas Christiaens 1, , Guillaume Nedellec 2, Elvire Guerre 2, Christian Fontaine 2, Christophe Chantelot 2
1 205, rue Marie-Pape-Carpantier, appartement A23, Lille, France 
2 CHRU de Lille, Lille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les fractures du radius distal représentent 18 % des fractures de l’adulte dont 10 % sont articulaires. Il est admis que la persistance d’une marche d’escalier intra-articulaire ou d’un écart inter-fragmentaire était pourvoyeuse d’arthrose à long terme. Aucune étude n’a évalué grâce au scanner la marche d’escalier ou l’écart inter-fragmentaire résiduel postopératoire d’une ostéosynthèse par plaque antérieure verrouillée.

Matériel

Il s’agit d’une étude clinique de mars à décembre2014, chez 20 patients d’âge moyen de 48ans. Ils présentaient une fracture de l’extrémité distale du radius de stade B ou C de la classification AO, fermée et sans complications neurovasculaires ou cutanée.

Méthode

Sur des scanners du poignet, nous avons comparé la hauteur de la marche d’escalier et de l’écart inter-fragmentaire intra-articulaire résiduels radio-carpien, avant et 3 mois après une ostéosynthèse par plaque antérieure verrouillée, après réduction de la fracture sous contrôle fluoroscopique seul, assistée si besoin de brochage temporaire. Les opérateurs étaient des internes aidés de chefs de clinique. Nous avons procédé à une analyse descriptive et cherché à évaluer la significativité de la réduction de la marche et de l’écart inter-fragmentaire intra-articulaire.

Résultats

Il y avait 3 fractures de type B et 17C. La moyenne±la déviation standard en préopératoire et postopératoire de la marche intra-articulaire étaient de 1,95mm±1,1 puis 2,11mm±1 et elles étaient de 3,8mm±2,4 puis 3,1mm±2,6 pour l’écart inter-fragmentaire.

Discussion

Il n’y avait pas de réduction de la marche qui restait supérieure à 2mm en postopératoire. Il n’y avait pas amélioration significative de l’écart inter-fragmentaire. Le manque de réduction est en accord avec plusieurs auteurs qui trouvent que le contrôle fluoroscopique peropératoire est insuffisant pour juger de la qualité anatomique de la réduction intra-articulaire. L’utilisation de plaque antérieure avec des vis épiphysaires verrouillées, sans effet de rappel sur les fragments séparés par un trait frontal, malgré les manœuvres de réduction externes, ne permet pas de les mettre en compression.

Conclusion

L’ostéosynthèse par plaque antérieure verrouillée ne permet pas d’améliorer la réduction intra-articulaire. Un complément arthroscopique peropératoire permettrait probablement de l’améliorer et de faire le bilan des lésions associées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 6

P. 382-383 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise en charge d’une fracture-luxation de la deuxième phalange du pouce par fixateur externe dynamique – à propos d’un cas
  • Xavier Gueffier
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation de la courbe d’apprentissage des prothèses trapézométacarpiennes Maia par le LC-CUSUM Test
  • Catherine Maes-Clavier, Emmanuel David, David Biau, Charles Hustin, Vladimir Rotari

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.