Médecine

Paramédical

Autres domaines


Dépistage systématique de l’ostéoporose par le chirurgien au décours de la prise en charge d’une fracture de l’extrémité distale du radius - 04/12/15

Doi : 10.1016/j.main.2015.10.152 
Aurélien Aumar 1, , Thomas Apard 2, Gilles Candelier 2
1 Service d’orthopédie B, unité de la main et du membre supérieur, centre hospitalier de Lille, Lille, France 
2 Centre de la main, hôpital privé Saint-Martin, Caen, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les fractures de l’extrémité distale du radius (EDR) ont l’incidence la plus élevée parmi les traumatismes ostéoarticulaires du membre supérieur. Elles constituent par ailleurs le troisième site de fracture par insuffisance osseuse.

La prise en charge de l’ostéoporose reste encore négligée en France. Un dépistage systématique de l’ostéoporose après fracture du poignet permettrait d’améliorer sa prise en charge.

L’objectif de notre étude est d’étudier la mise en place d’une campagne de dépistage systématique de l’ostéoporose par le chirurgien de la main après prise en charge d’une fracture de l’EDR. Un examinateur indépendant a réalisé une étude analytique prospective et monocentrique de 101 patients opérés d’une fracture de l’extrémité distale du radius au cours de l’année 2014. Dix-huit patients ont été perdus de vue. Tous les patients bénéficiant d’une prise en charge chirurgicale pour fracture de l’EDR ont bénéficié d’une information éclairée sur le caractère possiblement ostéoporotique de leur poignet et une ordonnance postopératoire pour réaliser une ostéodensitométrie biphotonique ou DXA. Le recul de revue était de 6 mois minimum. Nous avons évalué l’observance de la réalisation de l’ostéodensitométrie, et l’incidence de l’ostéoporose dans notre échantillon. Lorsqu’une ostéoporose était diagnostiquée, nous cherchions la mise en place de mesures hygiéno-diététiques et/ou d’un traitement médical spécifique.

L’observance pour la réalisation de la DXA était de 73,4 %. Parmi les observants, 41 % présentaient une ostéoporose, 34 % une ostéopénie et 25 % avaient une densité minérale osseuse normale.

Chez les patients ostéoporotiques, seulement 16,6 % avaient reçu un traitement médical spécifique. Nous avons dénombré 3 cas d’ostéoporose et ostéopénie chez des hommes de moins de 60ans. L’ostéoporose et la prise en charge des fractures par insuffisance osseuse constituent un enjeu de santé publique majeur. La fracture de l’EDR est la fracture sentinelle qui doit alerter les praticiens sur l’existence possible d’une ostéoporose.

Notre attitude a permis un dépistage plus efficace de l’ostéoporose chez ces patients, ce qui devrait induire une diminution des tassements vertébraux à 10ans et des fractures du col fémoral à 20ans.

La prise en charge initiale spécifique d’une fracture de l’EDR par le chirurgien de la main pourrait constituer le point de départ de la prise en charge globale des fractures ostéoporotiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 6

P. 384-385 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement de l’arthrose par injections de produits de thérapie cellulaire – modèle expérimental du membre antérieur chez le cheval
  • Julia Eraud, Fabrizio Bembo, Regis Legre, Jeremy Magalon, Guy Magalon
| Article suivant Article suivant
  • Fingertip replantation – obvious or debatable choice. Our experience
  • Emanuele Pamelin, Carlo Rossello, Andrea Zoccolan, Serena Savaia

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.