Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitements actuels de la néovascularisation cornéenne - 08/12/15

Doi : 10.1016/j.jfo.2015.09.006 
Y. Benayoun a, , b , F. Petellat a, b, O. Leclerc c, L. Dost c, B. Dallaudière d, C. Reddy e, P.-Y. Robert c, J.-L. Salomon a, b
a Clinique ophtalmologique François-Chénieux, 18, rue du Général-Catroux, 87039 Limoges cedex, France 
b Institut de recherche et d’innovation en sciences de la vision (IRIS-Vision), 18, rue du Général-Catroux, 87039 Limoges cedex, France 
c Service d’ophtalmologie, hôpital Dupuytren, CHU de Limoges, 87042 Limoges cedex, France 
d Service de radiologie, hôpital Pellegrin, CHU de Bordeaux, 33000 Bordeaux, France 
e Baylor Scott & White Memorial Hospital, Texas A&M University, Texas, États-Unis 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

L’apparition de vaisseaux sanguins au sein du stroma cornéen normalement avasculaire définit la néovascularisation cornéenne. Si ses aspects physiopathologiques et cliniques sont connus de longue date, ses modalités thérapeutiques ont longtemps souffert du manque de traitements efficaces et restent encore aujourd’hui controversées. Nous présentons dans cette revue de la littérature les différentes options thérapeutiques à la lumière des récentes études chez l’homme et l’animal. La première partie détaille les traitements pharmacologiques en précisant plus particulièrement l’action des molécules anti-angiogéniques. Le bévacizumab utilisé par voie topique ou par injections sous-conjonctivales a ainsi fait la preuve de son efficacité sur la réduction de la néovascularisation cornéenne. Son faible coût et sa sécurité d’emploi en font actuellement la molécule anti-angiogénique de choix. Néanmoins, le développement récent de thérapeutiques anti-angiogéniques ciblant les voies intracellulaires de l’angiogenèse (SiRNA, oligonucléotides anti-sens) constitue une alternative prometteuse. Les traitements par laser (photocoagulation directe ou dynamique) et l’électrocoagulation à l’aiguille fine des néovaisseaux trouvent leurs places dans le traitement des formes stabilisées d’angiogenèse cornéenne seuls ou en association avec les traitements anti-angiogéniques. La reconstruction de la surface oculaire par greffe de membrane amniotique ou greffe de cellules souches limbiques revêt un intérêt capital lorsque la néovascularisation cornéenne survient dans les suites d’une insuffisance limbique primitive ou acquise.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The extension of blood vessels into the normally avascular stroma defines corneal neovascularization. Though this phenomenon, pathophysiological and clinical features are well characterized, therapeutic modalities have been hindered by a lack of safe, efficacious and non-controversial treatments. In this literature review, we focus on available therapeutic options in light of recent evidence provided by animal and clinical studies. First, this review will focus on pharmacological treatments that target angiogenesis. The low cost and market availability of bevacizumab make it the first anti-angiogenic therapy choice, and it has demonstrable efficacy in reducing corneal neovascularization when administered topically or subconjunctivally. However, novel anti-angiogenic molecules targeting the intracellular pathways of angiogenesis (siRNA, antisense oligonucleotides) provide a promising alternative. Laser therapy (direct photocoagulation or photo-dynamic therapy) and fine needle diathermy also find a place in the treatment of stabilized corneal neovascularization alone or in association with anti-angiogenic therapy. Additionally, ocular surface reconstruction using amniotic membrane graft or limbal stem cell transplantation is essential when corneal neovascularization is secondary to primary or acquired limbal deficiency.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Néovascularisation cornéenne, Angiogenèse, Greffes de cornée, Kératite herpétique, Anti-VEGF

Keywords : Corneal neovascularization, Angiogenesis, Corneal grafts, Herpetic keratitis, Anti-VEGF


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 10

P. 996-1008 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Facteurs vasculaires du glaucome
  • B. Mottet, F. Aptel, M. Geiser, J.P. Romanet, C. Chiquet
| Article suivant Article suivant
  • Complication d’une blépharite chronique non traitée
  • S. Khalil, O. Lezrek, S. Benchekroune, O. Cherkaoui, R. Daoudi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.