Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La ventilation auto-asservie : quelle place dans le traitement du syndrome d’apnées du sommeil central ? Avis d’experts - 14/12/15

Doi : 10.1016/j.msom.2015.10.006 
P. Priou a, M.-P. d’Ortho b, T. Damy c, J.-M. Davy d, F. Gagnadoux a, T. Gentina e, J.-C. Meurice f, , J.-L. Pepin g, R. Tamisier g, C. Philippe h
a Inserm 1063, département de pneumologie, CHU d’Angers, université d’Angers, 49000 Angers, France 
b Service de physiologie – explorations fonctionnelles, DHU FIRE, hôpital Bichat, GHUPNVS, AP–HP, Paris et université Denis-Diderot, Sorbonne Paris Cité, 75018 Paris, France 
c Inserm U955, équipe 8, service de cardiologie, hôpital Henri-Mondor, 94000 Créteil, France 
d U1046 Inserm, UMR9214 CNRS, PhyMedExp, département de cardiologie et maladies vasculaires, CHU de Montpellier, université de Montpellier, 34000 Montpellier, France 
e Service de pneumologie, centre la Louvière, 69, rue de la Louvière, 59000 Lille, France 
f Service de pneumologie, CHU de Poitiers, université de Poitiers, 2, rue de la Milétrie, 86000 Poitiers, France 
g Pôle thorax et vaisseaux, secteur physiologie sommeil et exercice, laboratoire EFCR, HP2, Inserm U1042, CHU de Grenoble, université Grenoble Alpes, 38000 Grenoble, France 
h Service de pathologies du sommeil, département R3S, groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière Charles-Foix, AP–HP, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les résultats préliminaires de l’étude SERVE-HF ont donné lieu à la diffusion d’une information de sécurité conduisant à la contre-indication de l’utilisation d’une ventilation auto-asservie (VAA) pour le traitement des apnées centrales chez les patients avec insuffisance cardiaque systolique symptomatique chronique avec fraction d’éjection du ventricule gauche (FEVG) ≤45 %. L’objectif de cet article est de faire le point sur ces résultats et d’apporter une argumentation reposant sur les données de la littérature en faveur de la poursuite de l’utilisation de cette ventilation dans des indications différentes telles que : insuffisance cardiaque à FEVG conservée, syndrome des apnées du sommeil (SAS) complexe, SAS central induit par les opiacés, SAS central idiopathique, SAS central conséquence d’un accident vasculaire cérébral. Ces différents éléments nous conduisent à proposer la mise en place de registres dédiés aux patients désappareillés de leur VAA d’une part, et d’autre part dans le cadre des prochaines mises en place de ce type de ventilation dans ces indications spécifiques afin d’assurer la sécurité des patients et permettre des décisions argumentées concernant l’utilisation de la VAA.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The preliminary results of the SERVE-HF study have led to the release of safety information with subsequent contraindication to the use of adaptive servo-ventilation (ASV) for the treatment of central sleep apnoeas in patients with chronic symptomatic systolic heart failure with left ventricular ejection fraction (LVEF) ≤45 %. The aim of this article is to review these results and to provide more detailed arguments based on data from the literature advocating the continued use of ASV in different indications, including heart failure with preserved LVEF, complex sleep apnoea syndrome, opioid-induced central sleep apnea syndrome, idiopathic central SAS, and central SAS due to a stroke. Based on these findings, we propose to set up registers dedicated to patients in whom ASV has been stopped and in the context of the next setting up of ASV in these specific indications to ensure patient safety and allow reasoned decisions on the use of ASV.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Syndrome des apnées du sommeil central, Insuffisance cardiaque, Ventilation auto-asservie

Keywords : Central sleep apnoea syndrome, Heart failure, Adaptive servo-ventilation


Plan


 Ce texte est publié conjointement dans la Revue des maladies respiratoires, organe d’expression de langue française de la Société de pneumologie, et dans Médecine du sommeil, partenaire de la Société française de recherche et médecine du sommeil.
☆☆ Merci de citer cet article avec la référence suivante : Priou P, d’Ortho MP, Damy T, Davy JM, Gagnadoux F, Gentina T, Meurice JC, Pepin JL, Tamisier R, Philippe C. Adaptive servo-ventilation: how does it fit into the treatment of central sleep apnoea syndrome? Expert opinions. Rev Mal Respir. http://dx.doi.org/10.1016/j.rmr.2015.09.007.


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 12 - N° 4

P. 149-155 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Que reste-t-il de la ventilation auto-asservie après les résultats de SERVE-HF ?
  • J.-C. Meurice
| Article suivant Article suivant
  • Les précurseurs du diagnostic du syndrome d’apnées du sommeil : hommage au Pr Bernard Duron
  • F. Martin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.