Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pegvisomant treatment in patients with acromegaly in clinical practice: The French ACROSTUDY - 14/12/15

Doi : 10.1016/j.ando.2015.10.003 
Philippe Chanson a, b, , Thierry Brue c, d, Brigitte Delemer e, Philippe Caron f, Françoise Borson-Chazot g, Hichem Zouater h
for the

Médecins de l’Étude ACROSTUDY

a Université Paris-Saclay, Université Paris-Sud, Unité Mixte de Recherche S1185, Faculté de Médecine Paris-Sud, 63, rue Gabriel-Péri, 94276 Le Kremlin-Bicêtre, France 
b Service d’endocrinologie et des maladies de la reproduction, Assistance Publique–Hôpitaux de Paris, hôpital de Bicêtre, 78, rue du Général-Leclerc, 94275 Le Kremlin-Bicêtre, France 
c Unité Mixte de Recherche 7286, Aix-Marseille University, Centre de Recherche en Neurobiologie et Neurophysiologie de Marseille (CRN2M), Centre National de la Recherche Scientifique, Faculté de Médecine de Marseille, 13284 Marseille, France 
d Department of Endocrinology, Centre de Référence des Maladies Rares d’Origine Hypophysaire, Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille (APHM), Hôpital de la Conception, 13005 Marseille, France 
e Service d’endocrinologie, diabète et nutrition, Hôpital Robert-Debré, CHU de Reims, avenue du Général-Koenig, 51092 Reims Cedex, France 
f Service d’Endocrinologie, Maladies métaboliques et Nutrition, Pôle Cardio-Vasculaire et Métabolique, CHU Larrey, 24, chemin de Pouvourville, 31059 Toulouse cedex 09, France 
g Hospices Civils de Lyon, Fédération d’Endocrinologie du pôle Est, Lyon, France 
h Pfizer France, Paris, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objective

To monitor long-term pegvisomant treatment of patients with acromegaly in routine clinical practice.

Patients and methods

The French ACROSTUDY is part of the global ACROSTUDY, an observational post-authorization safety surveillance study of acromegaly treatment with pegvisomant.

Results

The median duration of follow-up of the 292 included patients was 5.2 years. Overall 272 (93%) patients received somatostatin analogues before initiation of pegvisomant. The most prescribed initial dose of pegvisomant (after possible administration of a loading dose) was 10mg/day and, starting from the 2nd year, the median dose was 20mg/day. Serum IGF-1 concentration decreased as soon as pegvisomant was started and after 5 years there was a 62% mean decrease in serum IGF-1 concentration. The percentage of patients with serum IGF-1 concentration within normal ranges (for age and sex) of the local laboratory shifted from 11% at start of pegvisomant to 43% at 6 months and 63% after 5 years. The last available imaging (242 patients) showed an increased or decreased tumor size in 4 and 10% of patients, respectively. Mean weight increased by 3kg over the 5-year period (P<10−3). Mean fasting blood glucose significantly decreased over time (P<0.05), while HbA1c level remained unchanged. Tolerance profile was generally good and similar to that described in clinical studies.

Conclusion

This analysis showed a significant decrease in IGF-1 levels throughout the follow-up period, and confirmed that pegvisomant treatment is safe in acromegaly. The results of this interim analysis remain to be confirmed by the final analysis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Évaluer les conditions d’utilisation du pegvisomant chez les patients acromégales en pratique réelle.

Patients et méthodes

ACROSTUDY France est une étude observationnelle postinscription, sur l’efficacité et la tolérance du pegvisomant dans le traitement de l’acromégalie.

Résultats

La durée médiane de suivi des 292 patients inclus est de 5,2ans. Avant instauration du pegvisomant, 272 (93 %) patients ont reçu des analogues de la somatostatine. La posologie initiale (après une éventuelle dose de charge) de pegvisomant, la plus prescrite, a été de 10mg/jour et à partir de la 2e année la dose médiane était de 20mg/jour. Une diminution du taux d’IGF-1 a été observée dès l’instauration du pegvisomant, et à 5ans, la diminution était en moyenne de 62 %. Le pourcentage de sujets avec un taux d’IGF-1 dans les limites de la normale (pour l’âge et le sexe) du laboratoire local est passé de 11 % au moment de l’instauration du pegvisomant, à 43 % à 6 mois et à 63 % à 5ans. La dernière imagerie disponible (242 patients) après instauration du pegvisomant, mettait en évidence une taille de l’adénome augmentée et diminuée chez respectivement 4 et 10 % des patients. Le poids moyen a augmenté de 3kg sur les 5ans (p<10−3). La glycémie à jeun moyenne a diminué de façon significative avec le temps (p<0,05) sans variation significative de l’HbA1c. Le profil de tolérance a été généralement bon et comparable à celui décrit dans les études cliniques.

Conclusion

Cette analyse intermédiaire met en évidence une diminution significative du taux d’IGF-1 et confirme la bonne tolérance du pegvisomant sur l’ensemble de la période de suivi. Ces résultats devront être confirmés par l’analyse finale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Acromegaly, Pegvisomant, ACROSTUDY, Cohort Study, Observational Study

Mots clés : Acromégalie, Pegvisomant, ACROSTUDY, Étude de cohorte, Étude observationnelle


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 76 - N° 6

P. 664-670 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Evidence of male hypogonadism at an early age as a familial risk of type 2 diabetes
  • Qasim M. Janjua, Adeela Shahid, Rabail Alam, Marvi Rizwan, Sadia Saeed, Mahmood H. Qazi, Muhammad Arslan
| Article suivant Article suivant
  • Analysis of FMR1 gene premutation and X chromosome cytogenetic abnormalities in 100 Tunisian patients presenting premature ovarian failure
  • Nouha Bouali, Dorra Hmida, Soumaya Mougou, Jérôme Bouligand, Besma Lakhal, Sarra Dimessi, Bruno Francou, Ghada Saad, Saoussen Trabelsi, Monia Zaouali, Moez Gribaa, Molka Chaieb, Mouhamed Bibi, Anne Guiochon-Mantel, Ali Saad

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.