Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Douleur aiguë de l’enfant dans l’aide médicale d’urgence - 01/03/08

Doi : PM-09-2005-34-16-C1-0755-4982-101019-200506642 

M. Galinski,

F. Pommerie,

M. Ruscev,

G. Hubert,

M. Srij,

F. Lapostolle,

F. Adnet

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 3
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif Évaluer les pratiques des médecins des Services mobiles d’urgence et de réanimation (Smur) en France concernant la prise en charge des douleurs aiguës sévères (DAS) de l’enfant.

Méthodes Une enquête a été réalisée à l’aide d’un questionnaire téléphonique adressé aux médecins transporteurs de tous les Smurs (n = 360). Ce questionnaire évaluait : les modalités d’évaluation de la douleur, la définition d’une DAS, les objectifs thérapeutiques, les modalités du traitement entrepris, la nature des morphiniques disponibles, la présence d’un protocole local d’analgésie et un avis sur les recommandations nationales.

Résultats 359 Smur ont répondu au questionnaire. Huit pour cent des médecins savaient correctement définir une DAS et 10 % connaissaient les objectifs thérapeutiques. La morphine était utilisée de première intention par 47 % des médecins. Les posologies et les délais recommandés étaient suivis respectivement dans 7 et 13 % des cas. La morphine était disponible dans 93 % des cas. Quarante-neuf pour cent des médecins ne connaissaient pas les recommandations et 63 % n’avaient aucun protocole antalgique local.

Conclusion Nous avons mis en évidence un déficit de connaissance concernant la prise en charge des douleurs aiguës sévères de l’enfant. Un travail de formation est indispensable pour améliorer la prise en charge de la douleur en préhospitalier.

Abstract

Emergency ambulance management of acute pain in children: a national survey

Objectives To assess the knowledge and skills of physicians staffing mobile intensive care units (emergency ambulances) in the management of severe acute pain in children.

Methods Questionnaire-based telephone interviews with emergency physicians of all urban emergency ambulance services (n=360). This questionnaire covered knowledge of procedures for assessment of pain, definition of severe acute pain and its, treatment, availability of morphine and similar drugs, local guidelines and the physicians' opinion of the national guidelines.

Results Physicians from all but one ambulance service responded. Forty-nine percent were unaware of the French Society of Anesthesiology and Intensive Care guidelines, and 63% had no local guidelines. Eight percent defined severe acute pain correctly and 10% defined the therapeutic objective correctly. Forty-seven percent used morphine (which was available for 93%), and 7% and 13% respectively followed guidelines about doses and waiting periods between administrations.

Conclusion This survey showed inadequate knowledge about the management (assessment and treatment) of severe acute pain in children in prehospital emergency settings. Training in this area is essential.


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 16-C1

P. 1126-1128 - septembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Relations entre thyroïde et cœur
  • Bernard Goichot
| Article suivant Article suivant
  • L’attitude des parents face à la fièvre de leurs enfants
  • J. Stagnara, J. Vermont, F. Dürr, K. Ferradji, L. Mege, A. Duquesne, J.-P. Ferley, B. Kassaï

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.