Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’attitude des parents face à la fièvre de leurs enfants - 01/03/08

Doi : PM-09-2005-34-16-C1-0755-4982-101019-200506643 

J. Stagnara [1],

J. Vermont [1],

F. Dürr [2],

K. Ferradji [1],

L. Mege [2],

A. Duquesne [1],

J.-P. Ferley [3],

B. Kassaï [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction Les consultations pour fièvre participent en partie à la saturation des structures de soins pédiatriques. Pour comprendre l’attitude des parents lors d’épisodes fébriles de leurs enfants, nous avons réalisé une enquête transversale dans l’agglomération lyonnaise.

Objectif Estimer la fréquence et les caractéristiques du recours médical ; évaluer la connaissance et le comportement des parents avant la consultation.

Méthodes Une enquête transversale par sondage téléphonique a été réalisée sur un échantillon représentatif des familles habitant dans l’agglomération lyonnaise avec au moins un enfant de moins de 6 ans. Un questionnaire fermé a été administré à la personne qui s’occupe habituellement de la santé de l’enfant à la maison.

Résultats Parmi les 202 familles interrogées, 58,9 % définissaient la fièvre comme une température au-delà du seuil de 38 °C. La température a été mesurée dans 82 % des cas par voie rectale. Soixante-treize des 144 parents d’enfant ayant eu un épisode fébrile lors des 12 derniers mois ont appelé le médecin pendant l’épisode, dont 44 % sans délai. Les parents de milieu ouvrier ont appelé plus souvent le médecin (90 %) que les cadres moyens ou supérieurs (74 %). Avant d’appeler le médecin, 94 % des parents ont eu recours à plusieurs reprises aux médicaments ; les spécialités les plus utilisées étaient le paracétamol et l’ibuprofène. Quatre-vingt-treize pour cent des épisodes fébriles ont conduit à une consultation de ville ou hospitalière.

Discussion Nos résultats montrent que 59 % de l’échantillon interrogé définit la fièvre comme une température égale à 38 °C et que la médicalisation des épisodes fébriles est fréquente et souvent précoce. La plupart des parents refroidissent l’enfant par le bain et utilisent les médicaments à plusieurs reprises avant d’appeler un médecin.

Abstract

Parents’ attitudes towards childhood fever. A cross-sectional survey in the Lyon metropolitan area (202 cases)

Introduction The patient overload in pediatric healthcare facilities is caused in part by parents bringing their children in for consultations for fever. We conducted a survey in the Lyon metropolitan area to improve our understanding of parents’ attitudes towards their children’s fever.

Objective To assess the frequency and characteristics of healthcare utilization and evaluate parents’ knowledge and attitudes before consulting.

Methods A random sample of families with at least one child under 6 years of age and living in the Lyon metropolitan area was surveyed by telephone, according to a closed questionnaire that was answered by the person usually responsible for the child’s health.

Results 202 families were questioned: 58.9% defined fever as a temperature over 38°C, and 82% used rectal thermometers to measure temperature. Among 144 parents of children with an episode of fever within the previous 12 months, 73% called a physician during the episode, 44% of them immediately. Working-class parents called more frequently (90%) than parents who were professionals or managers (74%). Most parents (94%) administered medication to the child several times before calling the physician. Paracetamol and ibuprofen were mentioned most often. 93% of fever episodes led to consultations.

Discussion Our results show that 59% of the sample defined fever as a temperature equal to 38°C and that fever episodes lead commonly and quickly to physician visits, but that parents do use physical methods and drugs to reduce fever before calling a physician.


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 16-C1

P. 1129-1136 - septembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Douleur aiguë de l’enfant dans l’aide médicale d’urgence
  • M. Galinski, F. Pommerie, M. Ruscev, G. Hubert, M. Srij, F. Lapostolle, F. Adnet
| Article suivant Article suivant
  • Traitement par kétoprofène intraveineux d’une polyurie sévère survenue au cours d’une intoxication au lithium
  • D. Tran-Van, P. Avargues, P. Labadie, Y. Hervé, É. Dardare, B. Fontaine

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.