Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Enquête sur la mise en place d’une consultation pharmaceutique pour les patients sous antirétroviraux - 01/03/08

Doi : PM-11-2005-34-20-C2-0755-4982-101019-200508722 

M.-N. Guerrault [1],

C. Leclerc [2],

S. Langevin [1],

L. Merian-Brosse [1],

D. Brossard [1],

Y. Welker [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 13
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif L’utilisation de thérapie hautement active “Haart” pour le traitement du VIH a conduit à des schémas thérapeutiques très complexes. Afin d’évaluer l’intérêt d’une consultation pharmaceutique, une enquête a été menée auprès des patients VIH suivis dans le service de maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital de Saint-Germain-en-Laye.

Méthodes Le questionnaire comportait 3 parties : évaluation des informations médicales et pharmaceutiques reçues par le patient ; évaluation de l’observance ; évaluation des facteurs de risque de non-observance. Le questionnaire a été remis de manière systématique sans distinguer les patients recevant ou non un traitement. Pour analyser l’observance, 2 types de score ont été élaborés : un score “simple” d’observance et un score de risque de non-observance.

Résultats Parmi les 90 questionnaires analysés, 65 (72,2 %) concernent des patients qui aimeraient avoir une consultation pharmaceutique. Les sujets qu’ils souhaiteraient voir aborder en priorité étaient les interactions médicamenteuses (51 %), les effets secondaires (49 %), l’attitude à adopter en cas d’oubli d’une prise (44 %). Pour 82 (91 %) patients, le traitement était bien perçu et pour 57 (63,3 %) bien supporté. Il a été observé un oubli occasionnel d’une prise pour 60 (66,3 %) patients et un oubli régulier pour 37 (41,1 %) d’entre eux. Au vu des résultats, 61,3 % de la population étudiée a été considérée comme observante face à son traitement et 38,5 % non observante. Seuls 3 facteurs à savoir nombre de gélules, nombre de prise, durée de traitement étaient révélateurs d’un risque de non-observance.

Conclusion Notre enquête a montré l’intérêt d’une consultation pharmaceutique dans le service clinique, celle-ci permettant, en renforçant l’écoute du patient, de poursuivre et compléter l’action du clinicien sur l’information transmise au patient et son éducation sur des sujets pharmaceutiques n’ayant pu être abordés lors de la consultation clinique. Tout ceci dans un but d’amélioration de l’observance qui est un facteur clé de l’efficience du traitement.

Abstract

Study of the usefulness of pharmacist consultations for patients on antiretroviral regimens

Objective Highly active anti-retroviral therapies (HAART) in HIV treatment can result in complex treatment regimens. We surveyed HIV patients followed in the infectious disease department of Saint-Germain-en-Laye Hospital to assess the interest of offering patients a consultation with a pharmacist.

Methods The 3-part questionnaire enabled us to assess the medical and pharmaceutical information given to the patient, adherence, and risk factors for poor observance. The questionnaire was distributed to all patients, regardless of whether they were receiving treatment. A simple adherence score was computed as well as a score for the risk of poor adherence.

Results Ninety patients returned analyzable questionnaires: 65 (72.2%) thought a pharmaceutical consultation would be useful. They felt it should cover in priority the following subjects: drug interactions (51%), secondary effects (49%), and what to do after forgetting a dose (44%). Treatment was perceived as positive by 82 patients (91%) and tolerated well by 57 (65%). Sixty patients (66.3%) reported that they occasionally forgot a dose, 37 (41.3%) that they regularly did. The results showed good adherence by 61.3% and poor adherence by 38.5%. Risk of non-adherence was significantly associated with three factors: the number of pills to take, the number of daily doses, and the length of the treatment.

Conclusion Our survey shows the interest of consultations with pharmacists as a clinical service. By reinforcing the patient’s understanding, these can complete and supplement the physician’s explanation and instructions on pharmaceutical topics, especially those that could not be addressed during the clinical visit. The main aim of this process is to improve adherence, which is a key element in treatment efficacy.


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 20-C2

P. 1563-1570 - novembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’infection VIH, une maladie chroniquement mouvante
  • Christine Katlama
| Article suivant Article suivant
  • Infectiologie - Effets indésirables induits par les traitements antirétroviraux
  • M. Lagrange-Xélot, J.-M. Molina

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.