Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Infectiologie - Vaccins préventifs anti-VIH - 01/03/08

Doi : PM-11-2005-34-20-C2-0755-4982-101019-200508727 

G. Pialoux,

L. Slama

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Points essentiels

  • Le désastre induit par la pandémie VIH ne sera probablement enrayé que lorsqu’un vaccin sera développé, vaccin qui sera sûr, efficace, bon marché et disponible dans les pays en voie de développement où l’impact du VIH est le plus sévère.
  • Des progrès considérables ont été faits ces dernières années dans la recherche d’un vaccin anti-VIH. Prés de 30 modèles vaccinaux différents ont été l’objet d’essais cliniques de phase I/II. Quoi qu’il en soit, un nombre important d’obstacles scientifiques demeurent.
  • Le vaccin idéal devrait induire à la fois des anticorps neutralisants et une réponse cytotoxique T (CTL) et, sans doute, une immunité muqueuse. Reste que les corrélats de protection ne sont pas déterminés. Les vecteurs recombinants, les lipopeptides et le DNA ont montré leur capacité à induire une réponse CTL. Différentes formes de “prime-boost” actuellement en cours d’essais cliniques sont autant de vecteur d’espoir.

Abstract

Key points

Preventive anti-HIV vaccines

  • The devastation caused by the HIV pandemic will probably not be quelled until a safe and effective vaccine has been developed that is also affordable and available in the developing countries where the impact of this virus is most severe.
  • Considerable progress has been made over the past several years in the search for a vaccine against HIV: roughly 30 different types are currently being investigated in phase I/II clinical trials. Major scientific challenges nonetheless still remain.
  • An ideal vaccine would elicit both neutralizing antibodies and cytotoxic T lymphocytes (CTL) and, perhaps, mucosal immune response. The precise correlates of immunity have not been defined. Recombinant live vector-based vaccines, lipopeptides, and plasmid DNA have all been shown to induce CTL. The different forms of prime-boost vaccine strategies currently being tested in numerous clinical trials provide reasons for hope.


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 20-C2

P. 1592-1596 - novembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Infectiologie - Efficacité de l’interféron pégylé associé à la ribavirine en cas de co-infection VIH-VHC
  • G. Pialoux
| Article suivant Article suivant
  • Infectiologie - Prise en charge du VIH en Afrique
  • R. Tubiana

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.