Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dermatologie - Manifestations cutanées au cours des traitements par interféron - 01/03/08

Doi : PM-12-2005-34-21-0755-4982-101019-200509019 

V. Descamps

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Points essentiels

  • Les manifestations cutanéomuqueuses secondaires aux traitements par interféron sont fréquentes et multiples.
  • Les patients traités par interféron alpha doivent être prévenus des principaux effets secondaires cutanéomuqueux (sécheresse cutanéomuqueuse, troubles phanériens) qui seront mieux acceptés s’ils sont expliqués et pris en charge.
  • L’interféron alpha peut induire, révéler, aggraver ou modifier le cours évolutif de plusieurs dermatoses ou maladies inflammatoires : eczéma, psoriasis, sarcoïdose.
  • L’apprentissage des auto-injections d’interféron et en particulier des formes pégylées est indispensable et permet de limiter les réactions cutanées au point d’injection. Ces manifestations peuvent être sévères en particulier pour l’interféron bêta.

Abstract

Cutaneous side effects of alpha interferon

Key points

  • Alpha interferon causes frequent and multiple cutaneous side effects that affect both the skin and mucous membranes.
  • Patients receiving this treatment must be informed of the principal adverse reactions (dryness and hair loss or discoloration) and must receive care for them if the underlying treatment is to remain acceptable.
  • Alpha interferon may induce, reveal, or worsen some dermatoses and related inflammatory disorders (atopic dermatitis, psoriasis, sarcoidosis).


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 21

P. 1668-1672 - décembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Neurologie - La malformation de Chiari de type 1 à l’ère de l’imagerie par résonance magnétique
  • C. Masson, J.-M. Colombani
| Article suivant Article suivant
  • Fibroélastomes cardiaques multiples à l’origine d’embolie cérébrale
  • A. Dutray, K. Hadjout, V. Rodier, J.-M. Davy, J.-M. Blard, M. Pagès

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.