Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Maintien des traitements anti-TNF dans le rhumatisme psoriasique : étude rétrospective monocentrique - 07/01/16

Doi : 10.1016/j.rhum.2015.05.003 
Simon Rio a, , Fabien B. Vincent b, Murielle Michel a, Johann Cesini a, Christian Marcelli a
a Département de rhumatologie, CHU de Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, 14033 Caen cedex 9, France 
b Department of immunology, Monash University, Central Clinical School, Alfred Medical Research and Education Precinct (AMREP), 89, Commercial road, Melbourne, 3004 Victoria, Australie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Les traitements anti-TNF sont utilisés dans la prise en charge du rhumatisme psoriasique (RP). Cependant, les données sont peu nombreuses concernant leur maintien dans le rhumatisme psoriasique dans les conditions de pratique clinique quotidienne. Le but de cette étude était d’évaluer les taux de maintien thérapeutique du premier au troisième rang de séquence thérapeutique de DMARD biologique dans le rhumatisme psoriasique et d’évaluer les bénéfices de l’association à un DMARD conventionnel synthétique.

Méthodes

Soixante-dix-huit patients naïfs de DMARD biologique, porteurs d’un rhumatisme psoriasique, ont été inclus dans cette étude rétrospective. Les taux de maintien thérapeutique ont été évalués par la méthode d’analyse de survie de Kaplan-Meier.

Résultats

L’âge et la durée moyenne d’évolution des symptômes étaient respectivement de 47,8 et 6,7 années. Parmi les patients, 51,3 % étaient de sexe féminin. Le taux de maintien thérapeutique à 12 mois pour le premier anti-TNF employé était de 72 % sans aucune différence significative entre les 3 anti-TNF. L’association à un DMARD conventionnel synthétique n’augmentait pas de manière significative le taux de maintien thérapeutique du premier anti-TNF. Le taux de maintien du deuxième anti-TNF était significativement inférieur à celui du premier anti-TNF (respectivement 62 % vs 72 %, p=0,03). Le taux de maintien à 12 mois du troisième anti-TNF n’était pas significativement différent de celui du deuxième anti-TNF. L’échec secondaire était la cause principale de suspension thérapeutique du premier anti-TNF (28,2 %).

Conclusions

Le taux de maintien à 12 mois du premier anti-TNF employé dans le rhumatisme psoriasique est élevé, mais est inférieur pour le deuxième et troisième DMARD biologique. Nos données suggèrent l’absence de bénéfice de l’association à un DMARD conventionnel synthétique dans le traitement du rhumatisme psoriasique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maintien thérapeutique, Biologique, Disease-modifying antirheumatic drug (DMARD), Rhumatisme psoriasique (RP), Tumor necrosis factor (TNF)


Plan


© 2015  Société Française de Rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 83 - N° 1

P. 32-36 - janvier 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt des injections intra-articulaires de toxine botulinique
  • Hichem Khenioui, Éric Houvenagel, Jean François Catanzariti, Marc Alexandre Guyot, Olivier Agnani, Cécile Donze
| Article suivant Article suivant
  • L’échographie des ongles dans le rhumatisme psoriasique : étude pilote sur la faisabilité, la reproductibilité et la validité de mesure
  • Anaïs Arbault, Hervé Devilliers, Davy Laroche, Audrey Cayot, Pierre Vabres, Jean-Francis Maillefert, Paul Ornetti

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.