Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Manifestations rhumatologiques de la maladie de Fabry : étude rétrospective - 07/01/16

Doi : 10.1016/j.rhum.2015.06.009 
Olivier Lidove a, , b, c , Valérie Zeller a, b, Valérie Chicheportiche d, Vanina Meyssonnier a, b, Thomas Sené a, b, Sophie Godot a, b, Jean-Marc Ziza a, b
a Service de rhumatologie, médecine interne, site Diaconesses-Croix-St-Simon, 125, rue d’Avron, 75020 Paris, France 
b Centre de référence maladies lysosomales, site Diaconesses-Croix-St-Simon, 125, rue d’Avron, 75020 Paris, France 
c Inserm-UMRS 974, UPMC-équipe muscle inflammatoire/thérapies innovantes ciblées, 75013 Paris, France 
d Service de radiologie, 125, rue d’Avron, 75020 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

La maladie de Fabry (MF) ou déficit en alpha-galactosidase A est une maladie métabolique rare de transmission liée à l’X. Elle affecte les hommes (H) mais également les femmes (F). Les principales manifestations sont à la phase précoce des douleurs des extrémités et, à un stade plus tardif, des atteintes cardiaque (cardiomyopathie hypertrophique et rythmique), rénale (protéinurie, insuffisance rénale chronique), et neurologique (AVC, surdité). La MF aboutit à un décès précoce en l’absence de diagnostic et de traitement. Les manifestations ostéoarticulaires (MOA) de la MF n’ont jamais fait l’objet d’une description spécifique.

Méthodes

Analyse rétrospective monocentrique de 40 observations de patients avec MF, suivis dans un centre de référence. Description des MOA et analyse du diagnostic différentiel.

Résultats

Quarante patients (15H, âge moyen 40,1ans, 16–61 ; 25F, âge moyen 44,2ans, 20–76), issus de 20familles, ont été analysés. L’âge moyen au diagnostic de MF était de 26,9ans chez l’homme (9–51) et de 37,2ans chez la femme (7–71). Douze H (80 %) et 10F (40 %) ont été traités par enzymothérapie spécifique. Les MOA suivantes ont été observées : douleurs des extrémités présentes ou passées (10H, 13F) parfois associées à un acrosyndrome et à des télangiectasies ; intolérance à l’effort (12H, 12F) ; ostéoporose fracturaire chez 2frères âgés de 45 et 44ans, ostéoporose (3F ; 57, 63, et 75ans) avec décès en partie imputable à l’ostéoporose chez la plus âgée, ostéopénie (1H, 43ans ; 2F, 38 et 47ans) ; pied de Charcot et lymphœdème avec complications infectieuses graves chez 4H (âge>40ans) associées à des ostéonécroses des membres inférieurs dans deux cas, amputations d’orteils (3cas), amputation des deux membres inférieurs (1cas) ; membres inférieurs grêles (8H, 5F) ; crise de goutte (3H) dans un contexte d’insuffisance rénale sévère ; syndrome du canal carpien (1H, 1F, âgés de moins de 40ans). Les diagnostics alternatifs, en partie source d’un retard diagnostique, furent à un stade précoce : RAA (2H, 2F), douleurs de croissance (2H), « douleurs avec paralysie » (1F), engelures des membres inférieurs (1F), érythermalgie (1F) ; à l’âge adulte : syndrome de Gougerot-Sjögren et/ou syndrome sec (6F), sclérodermie systémique (1H), dysautonomie (1F), fièvre méditerranéenne familiale (1F).

Conclusion

La MF est en général diagnostiquée trop tardivement, au profit d’autres diagnostics plus fréquents. Les signes d’alerte peuvent être ostéoarticulaires. Les douleurs des extrémités présentes ou passées sont caractéristiques de la MF. L’ostéoporose peut être précoce et sévère. Couplées à un arbre généalogique, les MOA permettent de poser le diagnostic de MF par dosage biochimique de l’alpha-galactosidase A chez l’homme et analyse génétique chez la femme. Les MOA de la MF sont fréquentes, dominées par les douleurs des extrémités et une ostéoporose. Elles peuvent être révélatrices de la MF et sources d’erreurs diagnostiques. Elles nécessitent une prise en charge ciblée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Acroparesthésies, Douleurs, Maladie de Fabry, Ostéoporose précoce, Pied de Charcot


Plan


 Ce travail a été présenté en communications orales au 26e congrès de rhumatologie (SFR) à Paris en décembre 2013 et au 68e congrès de la Société nationale française de médecine interne (SNFMI) à St-Malo en décembre 2013.
☆☆ Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais la référence anglaise de Joint Bone Spine avec le doi ci-dessus.


© 2015  Société Française de Rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 83 - N° 1

P. 56-61 - janvier 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Association entre le polymorphisme de l’interleukine 10 et les marqueurs biologiques de l’inflammation chez des patients de l’ethnie Han de l’Est de la Chine atteints de polyarthrite rhumatoïde
  • Ling Ge, Yong Huang, Hui Zhang, Ruiping Liu, Nanwei Xu
| Article suivant Article suivant
  • Le rituximab comme traitement d’induction dans la granulomatose éosinophilique avec polyangéite (syndrome de Churg et Strauss) : à propos de 6 cas
  • Pavel Novikov, Sergey Moiseev, Ilya Smitienko, Eugenia Zagvozdkina

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.