Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Bioterrorisme/Maladies infectieuses - Les virus des encéphalites virales, une nouvelle menace bioterroriste - 01/03/08

Doi : PM-01-2005-34-2-C2-0755-4982-101019-ART04 

Sophie Rigaudeau,

Romain Micol,

François Bricaire,

Philippe Bossi

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Points essentiels

• Responsables d’infections souvent mal connues, les virus des encéphalites virales apparaissent à l’heure actuelle comme une nouvelle menace bioterroriste en raison de leur facilité de production et de leur important pouvoir pathogène.

•  L’aérosolisation constitue le meilleur moyen pour permettre la diffusion rapide de certains virus des encéphalites.

•  Le diagnostic d’encéphalite virale, maladie essentiellement présente en milieu tropical, est difficile à porter. Dans la majorité des cas, les symptômes diffèrent peu de ceux d’une grippe banale.

•  Au point de vue des examens complémentaires, les anomalies biologiques sont en général non spécifiques. Il n’existe pas d’image caractéristique au scanner ou à l’IRM. L’isolement du virus dans le rhinopharynx, le sang ou le liquide céphalorachidien, les examens sérologiques, la PCR ou la RT-PCR permettent de confirmer le diagnostic.

•  Le traitement est essentiellement symptomatique, reposant sur des mesures de réanimation adaptées. La ribavirine peut être indiquée dans certains cas comme la fièvre de la vallée du Rift ; elle est formellement contre indiquée en cas d’encéphalite de West Nile.

• L’objectif des groupes terroristes qui utiliseraient ce type d’arme est plus de provoquer la panique et la désorganisation que de provoquer un nombre maximum de morts.

Abstract

Key points

Viral encephalitis virus, a new bioterrorist menace

•  Often responsible for little known infections, today viral encephalitis viruses appear as a new bioterrorist menace, because of their easy production and their great pathogenic potential.

•  Spraying is the best way to permit the rapid diffusion of certain encephalitis viruses.

•  Diagnosis of viral encephalitis, predominating in tropical surroundings, is difficult. In the majority of cases, symptoms differ little from those of common flu.

•  With supplementary examinations, the biological abnormalities are usually non-specific. There are no characteristic images on scans or MRI. Identification of the virus in the nasopharynx, blood or cerebrospinal fluid, in serology, PCR or RT-PCR permits confirmation of the virus.

•  Treatment is essentially symptomatic and relies on appropriate reanimation measures. Ribavirin can be indicated in some cases such as the Rift Valley fever, but is formally contraindicated in West Nile encephalitis.

•  The aim of terrorist groups who would use this type of weapon is more to provoke panic and disorganisation than to kill as many people as possible.


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 2-C2

P. 161-168 - janvier 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Bioterrorisme/Maladies infectieuses - Bioterrorisme et sécurité sanitaire dans l’Union Européenne
  • Georgios Gouvras, Germain Thinus, Frank Van-Loock, Philippe Bossi
| Article suivant Article suivant
  • Bioterrorisme/Maladies infectieuses - Fièvres hémorragiques virales, possibilité d’utilisation bioterroriste
  • Sophie Rigaudeau, François Bricaire, Philippe Bossi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.