Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’hypothyroïdie infra-clinique acquise de l’enfant et de l’adolescent avec ou sans goitre - 01/03/08

Doi : PM-02-2005-34-4-0755-4982-101019-200501634 

Jean-Pierre Cordray,

Pierre Nys,

Robert-Édouard Merceron

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif L’hypothyroïdie primaire acquise de l’enfant et de l’adolescent est principalement due à une thyroïdite chronique ou aux séquelles de la radiothérapie cervicale pour cancer. En présence de signes cliniques évocateurs, une hypothyroïdie est recherchée s’il existe un goitre ou une glande thyroïde ferme à la palpation. Des cas d’hypothyroïdie de l’enfant et de l’adolescent ont été décrits en l’absence de goitre.

Méthodes Nous avons étudié rétrospectivement l’hypothyroïdie infraclinique d’enfants et d’adolescents chez lesquels la recherche des anticorps antithyroïdiens et l’exploration échographique du corps thyroïde ont été effectuées.

Résultats Dans cette tranche d’âge, nous avons observé 34 cas d’hypothyroïdie infraclinique (TSH plasmatique comprise entre 3,6 et 20 µUI/mL, thyroxinémie libre normale). Dans un premier groupe (17 filles/1 garçon, moyenne d’âge : 14,4 ans), 50 % des patients avaient une thyroïde anormale à la palpation et 100 % avaient les marqueurs de l’auto-immunité ; dans l’autre groupe (7 filles/ 9 garçons, moyenne d’âge : 12,0 ans), il n’y avait pas de goitre et aucun marqueur de l’auto-immunité décelé. Les signes cliniques amenant à consulter étaient identiques dans les 2 groupes et, surtout s’il n’existait pas de goitre, le dosage de la TSH permettait d’établir le diagnostic d’hypothyroïdie débutante.

Conclusion Il semble que les patients du second groupe constituent une entité particulière : prédominance des garçons, corps thyroïde généralement de petite taille, absence de marqueur de l’auto-immunité.

Abstract

Acquired childhood and juvenile subclinical hypothyroidism with or without goitre

Retrospective study of 34 cases

Objective Primary acquired childhood and juvenile hypothyroidism is mainly due to chronic thyroiditis or to the after effects of cervical radiotherapy for cancer. In the presence of clinically evocative signs, with a palpable goitre or firm thyroid, hypothyroidism is searched for. However, cases of childhood and juvenile hypothyroidism without goitre have been described.

Method We retrospectively studied childhood and juvenile sub-clinical hypothyroidism in those in whom antithyroid antibodies had been searched for and thyroid ultrasonographic examination had been performed.

Results In this age group, we studied 34 cases of subclinical hypothyroidism (plasma TSH: 3.6-20 µIU/ml, normal free thyroxin level). In a first group (17 girls/1 boy, mean age: 14.4 years), 50% of patients had an abnormal palpable thyroid and 100% have auto-immunity markers. In the other group (7 girls/9 boys, mean age: 12.0 years), there was no goitre and no auto-immunity marker had been found. The clinical signs that prompted consultation were identical in the two groups and, if no goitre existed, measurement of TSH levels established the diagnosis of the onset of hypothyroidism.

Discussion It seems that second group patients constituted an unusual entity: predominance of boys, thyroid usually small and lack of auto-immunity markers.


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 4

P. 285-288 - février 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Effets comparés de l’étomidate et du propofol pour l’anesthésie lors de l’électroconvulsivothérapie
  • Lotfi Grati, Moez Louzi, KaisBen Nasr, Najib Zili, Leila Mansalli, Anouar Mechri, Mourad Gahbiche
| Article suivant Article suivant
  • Syndrome de Cogan révélé par une diarrhée glairo-sanglante
  • A.-C. Bursztejn, O. Lesens, Y. Hansmann, T. Methlin, A.-E. Perrin, F. Veillon, D. Christmann1

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.