Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dermatologie - Le laser excimer à 308 nm en dermatologie - 01/03/08

Doi : PM-02-2005-34-4-0755-4982-101019-200501639 

Thierry Passeron,

Jean-Paul Ortonne

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Points essentiels

  • L’efficacité du laser excimer à 308 nm dans le traitement du psoriasis vulgaire a été montrée.
  • Les doses utilisées ont progressivement diminué, permettant de limiter des effets secondaires qui semblaient rédhibitoires à fortes doses.
  • L’adaptation des doses non plus au patient mais à chacune des plaques traitées devrait permettre de diminuer le nombre de séances et la dose cumulée nécessaire pour obtenir une guérison clinique.
  • Le laser excimer à 308 nm est efficace et bien toléré dans le traitement du vitiligo ; il doit être proposé sur des vitiligo peu étendus et essentiellement dans les zones “UV sensibles” qui seules ont montré des taux de repigmentation esthétiquement corrects.
  • La place et l’intérêt de l’association avec d’autres thérapeutiques, notamment avec le tacrolimus en topique, reste à définir. Bien que les résultats obtenus dans le traitement du vitiligo soient très encourageants, il est nécessaire de les vérifier sur de plus larges effectifs et de s’assurer de l’absence d’effets secondaires à moyen et long terme. Cela limite donc l’utilisation des traitements combinés dans le cadre d’essais contrôlés.
  • Le laser excimer à 308 nm est un traitement efficace et bien toléré des formes localisées et non nodulaires de mycosis fungoides (MF). Bien que le nombre des patients traités soit limité, la guérison clinique et histologique observée a montré l’intérêt de cette nouvelle technique dans le traitement du MF. Ces résultats doivent être confirmés sur un grand nombre de patients.
  • Le laser excimer à 308 nm représente une alternative thérapeutique intéressante pour la pelade en plaques, le lichen érosif buccal, les hypopigmentations post-chirurgicales, les vergetures et les formes localisées de dermatite atopique. En raison du peu de données et en l’absence de suivi au long cours, il ne doit pas être proposé en première intention.

Abstract

The 308 nm excimer laser in dermatology

  • The efficacy of the 308 nm excimer laser in the treatment of common psoriasis has been demonstrated.
  • The doses used have progressively decreased, hence limiting the adverse events that appear redhibitory with high doses.
  • The adaptation of the doses not to the patients themselves but to each of the plaques treated should reduce the number of sessions and the cumulated dose necessary to obtain clinical remission.
  • The 308 nm excimer laser is effective and tolerance is good in the treatment of vitiligo. It should be proposed for limited vitiligo and essentially of the "UV sensitive" areas, which have shown aesthetically correct percentages of repigmentation
  • The place and interest of its association with other treatments, notably with topical tacrolimus, remains to be defined. Although the results obtained in the treatment of vitiligo are promising, they have to be confirmed in larger cohorts and ensure the absence of median and long term side effects. This therefore limits its use in combined treatments in the context of controlled clinical trials.
  • The 308 nm excimer laser is an effective and well tolerated treatment in localised and non-nodular forms of mycosis fungoid (MF). Although the number of patients treated is limited, the clinical and histological cure observed demonstrates the interest of this new technique in the treatment of MF. These results must be confirmed in a greater number of patients.
  • The 308 nm excimer laser is an interesting therapeutic alternative in the treatment of plaques of alopecia areata, erosive oral lichen planus, post-surgical hypopigmentation, vergetures and localised forms of atopic dermatitis. Because of the sparcity of data and in the absence of long term follow-up, it must not be proposed in first intention.


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 4

P. 301-309 - février 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Ulcère œsophagien secondaire à la prise de bacampicilline
  • Dominique Béchade, Jérôme Desramé, Jean-Jacques Raynaud, Jean-Pierre Algayres
| Article suivant Article suivant
  • Médecine interne - Intensification thérapeutique et autogreffe de cellules souches hématopoïétiques pour le traitement des maladies auto-immunes
  • Z. Marjanovic, I. Gerber, C. Toledano, J. hen-Solal, R. Damade, I. de Saint-Cyr, F. Sarrot-Reynauld, D. Ilié, M. Daneshpouy, N. Mounier, M. Ruivard, C. Tyndall, E. Vidal, I. Quere, J.-M. Durand, J. Constans, D. Farge

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.