Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Mutisme akinétique et lésion bipallidale après intoxication médicamenteuse à l’hydroxyzine. À propos d’un cas - 08/01/16

Doi : 10.1016/j.evopsy.2015.05.002 
Manuel Rubio
 Interne en psychiatrie, centre hospitalier Sainte-Anne, 1, rue Cabanis, 75014 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 13
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

La prise en charge d’un patient suicidant oblige le psychiatre à éliminer toute séquelle neurologique pouvant modifier ou expliquer le tableau psychiatrique.

Méthode

Présentation d’un cas original d’intoxication volontaire à l’hydroxyzine et revue de la littérature sur mutisme akinétique (MA) et lésion bipallidale (LBP).

Résultats

Ce cas illustre une situation clinique où l’imagerie cérébrale réoriente la prise en charge de l’abord psychiatrique vers la neurologie rééducative. Initialement interprété comme une manifestation d’un négativisme psychotique, le trouble du langage évolue, après arrêt du traitement habituel, d’un mutisme vers une aphasie motrice. L’IRM cérébrale permet de conclure à une LBP récente. La lecture rétrospective du tableau clinique initial permet de diagnostiquer un MA secondaire à une encéphalopathie post-anoxique.

Discussion

Décrit en 1943, le MA est peu connu des psychiatres car réservé au champ de la neurologie. Pourtant, ce diagnostic permet de décrire de façon précise le comportement de notre malade. Le MA se distingue de la catatonie sous certains aspects comportementaux mais surtout par l’absence de tout développement psychopathologique. Il interroge la corrélation anatomo-clinique entre une manifestation comportementale et une lésion décelable. La relation de causalité entre la sémiologie clinique du MA et la sémiologie radiologique d’une LBP est contestée par le polymorphisme clinique des patients atteints d’une LBP et le polymorphisme anatomique ou radiologique du MA.

Conclusion

Comme la catatonie, le MA interroge la frontière entre neurologie et psychiatrie. La mauvaise corrélation anatomo-clinique et l’incertitude pronostique invitent à repenser le MA d’un point de vue psychopathologique et nosographique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Aims

When managing a suicide-attempting patient, the psychiatrist needs to exclude all possibilities of neurological sequellae that might alter or explain the psychiatric presentation.

Methods

We present a case-study of intentional hydroxyzine poisoning and a review of the literature on akinetic mutism (AM) and bilateral pallidal lesion (BPL).

Results

This case illustrates a clinical situation in which cerebral imagery reoriented the psychiatric management in favour of neurological rehabilitation treatment. The language disturbance, initially interpreted as a manifestation of psychotic negativity, evolved following the discontinuation of the usual treatment from mutism to motor aphasia. Cerebral MRI concluded to a recent BPL. Retrospective interpretation of the initial clinical presentation led to the diagnosis of AM secondary to post-anoxia encephalopathy.

Discussion

AM, first described in 1943, is not well-known among psychiatrists, since it belongs to the area of neurology. Yet this diagnosis enables an accurate description of our patient's behaviour. AM is distinct from catatonia by way of certain behavioural features, but above all by the absence of any psychopathological development. This raises the issue of the anatomical-clinical correlation between a behavioural manifestation and a detectable lesion. The causal relationship between the clinical semiology of MA and the radiological semiology of BPL is compromised by the clinical polymorphism of patients with BPL and the anatomical or radiological polymorphism of AM.

Conclusion

Like catatonia, AM raises the question of the borderline between neurology and psychiatry. The poor anatomical-clinical correlation and the prognostic uncertainty suggest the need to reappraise AM from a psychopathological and nosographic viewpoint.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Tentative de suicide, Mutisme akinétique, Catatonie, Imagerie cérébrale, Lésion bipallidale, Diagnostic différentiel: Neuropsychiatrie, Épistémologie

Keywords : Suicide attempt, Akinetic mutism, Catatonia, Cerebral imagery, Bilateral pallidal lesion, Differential diagnosis, Neuropsychiatry, Epistemology


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention : Rubio M. Mutisme akinétique et lésion bipallidale après intoxication médicamenteuse à l’hydroxyzine. À propos d’un cas. Evol Psychiatr 2016;81(2): pages (pour la version papier) ou URL et date de consultation (pour la version électronique).


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 1

P. 221-233 - janvier 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude sur l’idiotisme chez Philippe Pinel
  • Yohan Trichet
| Article suivant Article suivant
  • Georges Lantéri-Laura par Tim Catinat

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.