Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Safety of prasugrel in real-world patients with ST-segment elevation myocardial infarction: 1-year results from a prospective observational study (Bleeding and Myocardial Infarction Study) - 09/01/16

Doi : 10.1016/j.acvd.2015.08.005 
Raoul Bacquelin a, b, , Emmanuel Oger b, c, Emmanuelle Filippi d, Jean-Philippe Hacot e, Vincent Auffret a, b, Marielle Le Guellec c, Isabelle Coudert f, Philippe Castellant g, Benoît Moquet h, Philippe Druelles i, Antoine Rialan j, Gilles Rouault k, Bertrand Boulanger d, Josiane Treuil l, Guillaume Leurent a, b, Marc Bedossa a, b, Dominique Boulmier a, b, Bertrand Avez h, Martine Gilard g, Hervé Le Breton a, b, m
a Department of Cardiology, Rennes University Hospital, 35000 Rennes, France 
b Rennes 1 University, LTSI, 35000 Rennes, France 
c Centre d’investigation clinique, INSERM CIC 0203, 35000 Rennes, France 
d Centre hospitalier Chubert, 56000 Vannes, France 
e Centre hospitalier Bretagne-Sud, 56100 Lorient, France 
f Emergency Service, Rennes University Hospital, 35000 Rennes, France 
g Department of Cardiology, Brest University Hospital, 29200 Brest, France 
h Centre hospitalier Yves-Le-Foll, 22000 Saint-Brieuc, France 
i Department of Cardiology, clinique Saint-Laurent, 35000 Rennes, France 
j Centre hospitalier de Saint-Malo, 35400 Saint-Malo, France 
k Centre hospitalier de Cornouaille, 29000 Quimper, France 
l Emergency Service, Brest University Hospital, 29200 Brest, France 
m INSERM U1099, 35000 Rennes, France 

Corresponding author. Service de cardiologie, CHU de Rennes, rue Henri-Le-Guilloux, 35000 Rennes, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Antiplatelet therapies, including prasugrel, are a cornerstone in the treatment of ST-segment elevation myocardial infarction (STEMI), but are associated with a bleeding risk. This risk has been evaluated in randomized trials, but few data on real-world patients are available.

Aim

To evaluate prasugrel safety in real-world patients with STEMI.

Methods

Consecutive patients with STEMI were recruited over 1 year. Follow-up was done at 3 months and 1 year to evaluate prasugrel safety from hospital discharge to the STEMI anniversary date. The primary outcome was occurrence of any major bleeding according to the Bleeding Academic Research Consortium (BARC) 3 or 5 definitions, or minor bleeding according to the BARC 2 definition.

Results

Overall, 1083 patients were recruited. Compared to patients treated with aspirin+clopidogrel, patients treated with aspirin+prasugrel had fewer BARC 3 or 5 bleedings (two [0.4%] patients vs. nine [1.8%] patients; P=0.04), but more BARC 2 bleedings (45 [9.3%] patients vs. 20 [4.0%] patients; P<0.001). The baseline characteristics of prasugrel- and clopidogrel-treated patients differed because the former were carefully selected (younger, higher body mass index, less frequent history of stroke). In the overall population, rates of in-hospital and out-of-hospital major bleeding were 2.6% (n=28) and 1.3% (n=13), respectively.

Conclusion

The rate of major bleeding, particularly out-of-hospital bleeding, in patients treated with prasugrel is low within 1 year after a STEMI. Accurate selection of patient candidates for prasugrel is likely to have reduced the risk of bleeding.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

Les traitements antiplaquettaires, dont le prasugrel, sont un élément majeur dans le traitement du syndrome coronarien aigu avec sus-décalage du segment ST (SCA ST+) mais entraînent un sur-risque hémorragique. Ce risque a été évalué dans des essais cliniques randomisés mais il existe peu de données dans la « vraie vie ».

Objectif

Évaluer la sécurité du prasugrel chez des patients adressés pour un syndrome coronarien aigu avec sus-décalage du segment ST dans la « vraie vie ».

Méthodes

Les patients avec SCA ST+ ont été recrutés pendant un an et le suivi a été effectué, par téléphone, 3 mois et 1 an après le SCA ST+ afin d’évaluer la sécurité du prasugrel, en particulier pendant la période post-hospitalière. Le critère d’évènement principal était la survenue d’un évènement hémorragique majeur défini selon la classification Bleeding Academic Research Consortium (BARC) 3 ou 5 ou d’un évènement hémorragique mineur défini selon la classification BARC 2.

Résultats

Mille quatre-vingt-trois patients ont été recrutés. Les patients traités par aspirine+clopidogrel avaient moins de saignements BARC 3 ou 5 que les patients traités par aspirine+prasugrel (9 patients, 1,8 % vs 2 patients, 0,4 % ; p=0,04) mais ils avaient plus de saignements BARC 2 (20 patients, 4,0 % vs 45 patients, 9,3 % ; p<0,001). Les caractéristiques des patients traités par prasugrel étaient différentes des patients traités par clopidogrel car la sélection était attentive : patients plus jeunes, indice de masse corporelle plus élevé, moins d’antécédent d’accident vasculaire cérébral. Les pourcentages de saignement intra-hospitalier majeur et de saignement extra-hospitalier majeur étaient respectivement de 2,6 % (n=28) et 1,3 % (n=13).

Conclusion

Les saignements majeurs, en particulier extra-hospitaliers, sont peu fréquents chez les patients traités par prasugrel dans l’année qui suit un SCA ST+. Une sélection attentive des patients pouvant bénéficier du prasugrel peut expliquer une diminution de ce risque.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Prasugrel, Bleeding, ST-segment elevation myocardial infarction, Real-world patients

Mots clés : Prasugrel, Saignements, Syndrome coronarien aigu avec sus-décalage du segment ST, Patients dans la « vraie vie »

Abbreviations : ACS, BARC, Bleed-MI, CABG, CI, HR, PCI, STEMI, TIMI, TRITON-TIMI, VKA


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 109 - N° 1

P. 31-38 - janvier 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Global longitudinal strain software upgrade: Implications for intervendor consistency and longitudinal imaging studies
  • Anne-Laure Castel, Aymeric Menet, Pierre-Vladimir Ennezat, François Delelis, Caroline Le Goffic, Camille Binda, Raphaëlle-Ashley Guerbaai, Franck Levy, Pierre Graux, Christophe Tribouilloy, Sylvestre Maréchaux
| Article suivant Article suivant
  • Dietary fibre intake and mortality from cardiovascular disease and all cancers: A meta-analysis of prospective cohort studies
  • Youngyo Kim, Youjin Je

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.