Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Symptômes négatifs de la schizophrénie : approches psychothérapeutiques - 09/01/16

Doi : 10.1016/S0013-7006(16)30012-4 
J.-M. Azorin a, , M. Adida a, R. Belzeaux a, D. Pringuey b, J.-A. Micoulaud Franchi c, N. Simon d, M. Cermolacce a, A. Kaladjian e, E. Fakra f
a SHU Psychiatrie adultes, Hôpital Ste Marguerite, 13274 Marseille cedex 9, France 
b Faculté de Médecine de Nice - UNSA - 28 avenue de Vallombrose, 06107 Nice, France 
c Service d’exploration fonctionnelle du système nerveux. Clinique du sommeil. CHU de Bordeaux, Place Amélie Raba-Léon, 33076 Bordeaux et USR CNRS 3413 SANPSY, CHU Pellegrin, Université de Bordeaux, Bordeaux cedex, France 
d Service de Pharmacologie Clinique, CAP-TV, Hôpital Ste Marguerite, 13274 Marseille cedex 9, France 
e Service de Psychiatrie adultes, CHU Robert Debré, Avenue du Général Koenig, 51092 Reims cedex, France 
f Service de Psychiatrie adultes, CHU Saint-Étienne, 5 Chemin de la Marandière, 42055 Saint-Étienne cedex 2, France 

* Auteur correspondant Auteur correspondant

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Bien que les symptômes négatifs soient reconnus comme une caractéristique centrale de la schizophrénie, leur définition aussi bien que leur phénoménologie ont longtemps représenté un problème épineux. Durant ces dernières années, un progrès majeur a été réalisé avec la délinéation de deux subdomaines de symptômes négatifs : l’expressivité diminuée et l’anhédonie-avolition-apathie. Etant donné que les systèmes de recommandations actuels ne sont pas toujours en accord sur l’efficacité des traitements à l’encontre des symptômes négatifs, il peut être tentant de réinterpréter les résultats des essais cliniques en vérifiant l’effet de ces traitements sur les deux subdomaines en question. Cela pourrait concerner à la fois les traitements psychotropes et les interventions psychothérapeutiques. En outre, les études de neuroimagerie et l’exploration des réponses émotionnelles ont conduit à une meilleure compréhension des mécanismes pouvant être à la racine de l’expressivité diminuée et de l’anhédonie des patients schizophrènes. Sur cette base, de nouvelles méthodes psychothérapeutiques ont été élaborées qui, en ciblant de façon spécifique ces deux subdomaines, sont susceptibles d’être plus efficientes sur les symptômes négatifs. Des recherches futures sont nécessaires pour tester leur efficacité à l’aide d’essais contrôlés randomisés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Although negative symptoms are recognized as a central feature of schizophrenia, their definition as well as phenomenology have long been a vexing issue. During these last years, a major progress has been made with the delineation of two underlying subdomains of negative symptoms: diminished expression and anhedonia-avolition-apathy. As current guidelines are not always in accord on the efficacy of treatments on negative symptoms, it may be tempting to re-interpret the findings of clinical trials by looking at the effects of treatments on these two subdomains. This could concern both psychotropic treatments and psychotherapeutic interventions. Furthermore, neuroimaging as well as emotional response studies have permitted to better understand the mechanism which could be at the root of diminished expression and anhedonia in schizophrenia. On this basis, new psychotherapeutic methods have been devised which, by specifically targeting these two subdomains, are likely to be more efficient on negative symptoms. Further research is warranted to test their efficacy in randomized controlled trials.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

MOTS-CLÉS : Symptômes négatifs, Anhédonie, Avolition, Apathie, Psychothérapie

KEYWORDS : Negative symptoms, Anhedonia, Avolition, Apathy, Psychotherapy


Plan

Plan indisponible

© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 6S1

P. 6S57-6S60 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Symptômes négatifs de la schizophrénie : de l’électrophysiologie à l’électrothérapie
  • J.-A. Micoulaud Franchi, C. Quiles, R. Belzeaux, M. Adida, J.-M. Azorin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.