Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Beyond-the-edge proliferation after relaxing retinectomy - 13/01/16

Doi : 10.1016/j.jfo.2015.09.010 
E. Denion a, , b, c , S. Coffin-Pichonnet a, c, A. Degoumois a, c, M.-G. Barcatali a, c, T. Beuste a, c, A.-L. Lux a, c
a Service d’ophtalmologie, CHU de Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, 14033 Caen cedex 9, France 
b Inserm, U 1075 COMETE, avenue de la Côte-de-Nacre, 14033 Caen cedex 9, France 
c Faculté de médecin, Unicaen, pôle des formations des recherches en santé, 2, rue des Rochambelles, CS 14032, 14032 Caen cedex, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Purpose

To report beyond-the-edge proliferation (BTEP) after relaxing retinectomies (RR) i.e. fibrous sheets stretched between the RR edge and the far periphery; to evaluate the tractional potential and report the long-term course of BTEP.

Methods

Retrospective review of the medical records of 83 patients having undergone a RR between January 2009 and December 2014 to identify patients with BTEP.

Results

Six patients aged 31 to 76 were identified. Retinectomy had been performed for traumatic retinal incarceration in one case and anterior PVR in 5 cases. BTEP occurred within weeks of the RR (earliest: 5 weeks). It was discovered intraoperatively in two patients with silicone oil tamponade, at 7 weeks and 6 months respectively after RR. It recurred over a few months after excision in 5 patients, causing inferior tractional retinoschisis in 4 patients and inferior tractional retinal detachment in two patients.

Conclusions

BTEP is an unusual form of proliferative vitreoretinopathy developing despite the absence of the usual vitreo-retinal support (excised during RR), probably through compartmentalization and cell migration along the inferior interface between silicone oil or gas and the aqueous humour. BTEP can cause serious retinal traction, develops over weeks after the RR and recurs frequently a few months after excision.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Décrire la prolifération au-delà des berges (PADB) après rétinectomie relaxante (RR), affection consistant en des bandes fibreuses tendues entre la berge de la rétinectomie et l’extrême périphérie ; évaluer le potentiel tractionnel et l’évolution à long terme de la PADB.

Matériels et méthodes

Analyse rétrospective des dossiers de 83 patients ayant bénéficié d’une RR entre janvier 2009 et décembre 2014 pour y retrouver les cas de PADB.

Résultats

Six patients âgés de 31 à 76ans ont été retrouvés. La RR avait été pratiquée pour une incarcération rétinienne post-traumatique dans un cas et pour traiter une prolifération vitréo-rétinienne antérieure dans 5 cas. La PADB est survenue en quelques semaines après la RR (au plus tôt 5 semaines après). La découverte a été peropératoire chez 2 patients tamponnés par huile de silicone respectivement 7 semaines et 6 mois après la RR. La PADB a récidivé quelques mois après excision chez 5 patients, causant un rétinoschisis tractionnel inférieur chez 4 patients et un décollement de rétine tractionnel inférieur chez 2 patients.

Conclusion

La PADB est une forme inhabituelle de prolifération vitréo-rétinienne survenant malgré l’absence du support vitréo-rétinien habituel (excisé lors de la RR), probablement par compartimentation et migration cellulaire le long de l’interface entre l’huile de silicone ou le gaz et l’humeur aqueuse. La PADB peut entraîner des tractions rétiniennes notables, se constitue en quelques semaines après la RR et récidive fréquemment en quelques mois après excision.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Proliferative vitreoretinopathy, Retinal detachment, Relaxing retinectomy

Mots clés : Prolifération vitréo-rétinienne, Décollement de rétine, Rétinectomie relaxante


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 1

P. 26-30 - janvier 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pelage spontané de membrane épimaculaire : série de 3 cas
  • A. Pierru, J.-P. Heligon, G. Gendron, M. Paques, C. Baudouin
| Article suivant Article suivant
  • Blanc périveinulaire isolé : quand un œdème blanc du pôle postérieur d’origine vasculaire ne rime pas avec oblitération artérielle rétinienne
  • J. Lajoie, A. Renouvin, L. Mahieu, C. Tolou, C. Suarez, S. Ouardani, S. Hamid, M. Cassagne, V. Pagot-Mathis, F. Matonti, V. Soler

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.