Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt d’un programme d’échange de seringues en pharmacie d’officine pour les usagers de drogues par voie intraveineuse - 01/03/08

Doi : PM-12-2006-35-12-C1-0755-4982-101019-200609358 

Nicolas Bonnet

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Résumé

Objectifs > Démontrer qu’un programme d’échange de seringues en officines de ville induit une moindre réutilisation des seringues. Inciter au dépistage du VHC (virus de l’hépatite C) chez les usagers de drogues par voie intraveineuse. Délivrer un nouvel outil de réduction des risques à travers le réseau officinal.

Méthodes > Les pharmacies volontaires ont été formées pour participer à un programme d’échange de matériel d’injection reposant sur la mise à disposition gratuite pour les usagers de drogues par voie intraveineuse de kits d’injection Steribox® contenant 2 ampoules d’eau pour préparation injectable, 2 seringues 1 mL, 2 cuillères stériles Stericup®, 2 filtres à usage unique Sterifilt®, 2 tampons alcoolisés, 2 tampons secs post-injection et 1 préservatif. Les usagers ont été invités à ramener leur matériel usagé dans un container de récupération prévu à cet effet et mis à leur disposition dans la pharmacie. Ils ont également été sensibilisés au risque de contamination par le VHC et incités au dépistage.

Résultats > Le nombre de kits Steribox® distribués par l’ensemble des pharmacies participant au programme a été multiplié par 4 en 6 mois sans augmentation de la file active des usagers les fréquentant et sans diminution des ventes de kits des autres pharmacies du secteur. Le taux de récupération était proche de 80 %. La délivrance de kits est devenue un moment propice au dialogue. Quatre usagers fréquentant le programme et s’injectant de la buprénorphine (Subutex®) ont été orientés vers un centre de soins spécialisés pour toxicomanes (CSST) où un traitement de substitution par méthadone leur a été proposé.

Discussion > L’augmentation du nombre de kits délivrés est un indicateur de l’effet “prix” qui constitue un frein à l’accès au matériel d’injection. Il signe également la forte réutilisation des seringues qui est estimée à près de 10 fois pour une seringue payante, contre 4 fois pour une seringue gratuite. La récupération du matériel est un acte responsabilisant auquel les usagers ont très majoritairement adhérés. L’amélioration des relations entre les usagers et les pharmaciens a permis de favoriser l’accès aux soins et de valoriser le réseau de santé local. L’établissement d’un dialogue autour de la délivrance de matériel d’injection a permis au pharmacien d’accompagner la diffusion du Sterifilt® et de favoriser son utilisation effective par les usagers.

Abstract

Summary: Pharmacy syringe exchange program for injection drug users

Objectives > To demonstrate that a syringe exchange program can reduce syringe re-use, to encourage HCV screening by injection drug users (IDUs), and to provide a new harm reduction tool through the pharmacy network.

Methods > Staff at the volunteer pharmacies were trained before participating in this decentralized syringe exchange program based on making the Steribox® (with its single-use Sterifilt® filter) injection kit available free to IDUs. They were asked but not required to return used material to a waste container in the pharmacy. Pharmacists also informed them of the risk of HCV contamination and encouraged screening.

Results > The number of Steribox® kits dispensed by the involved pharmacies quadrupled 6 months after the study began, although the number of IDUs using the pharmacy did not increase and kit sales in other local pharmacies did not decease. The disposal rate was almost 80%. The relationship between pharmacists and users clearly improved, and the dispensing of kits has become an opportunity for dialogue. Four participants who injected Subutex® accepted referrals to a methadone maintenance treatment program and began treatment. The pharmacists demonstrated their ability to manage this new harm reduction tool.

Discussion > The 400% increase in the number of kits dispensed is an indicator of the effect of price on use of sterile injection material. Cost is undoubtedly a factor in syringe re-use. Paid syringes were reused nearly ten times each, compared with 4 times for the free ones. Appropriate disposal was a responsible act that most IDUs performed. The improvement of the relationship between IDUs and pharmacists increased the access of the former to the healthcare system and enhanced the local healthcare network. Referral to the methadone maintenance treatment program was an unexpected and happy result. The dialogue established around injection tools allowed the pharmacists to provide advice as they dispensed Sterifilt® and to promote its use by IDUs.


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 12-C1

P. 1811-1818 - décembre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Caractéristiques, consommation de ressources des usagers des services d’urgences de plus de 75 ans en France
  • Céline Lazarovici, Dominique Somme, Valérie Carrasco, Dominique Baubeau, Olivier Saint-Jean
| Article suivant Article suivant
  • Chirurgie des aspergillomes pulmonaires
  • Mohamed Caidi, Hassane Kabiri, Said Al Aziz, Abderrahman El Maslout, Abdellatif Benosman

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.