Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Chirurgie des aspergillomes pulmonaires - 01/03/08

Doi : PM-12-2006-35-12-C1-0755-4982-101019-200609359 

Mohamed Caidi [1],

Hassane Kabiri [2],

Said Al Aziz [1],

Abderrahman El Maslout [1],

Abdellatif Benosman [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Résumé

Objectifs > Le but de notre travail était de rapporter les résultats de la chirurgie des aspergillomes pulmonaires chez 278 patients, en insistant sur la nécessité du traitement chirurgical de principe quand il est possible pour éviter les complications hémorragiques potentiellement fatales.

Méthodes > Un bilan morphologique, phtisiologique et une sérologie aspergillaire étaient nécessaires au diagnostic. Tous les patients ont eu un bilan fonctionnel respiratoire préopératoire. L’intervention était indiquée soit de principe, soit de nécessité, soit dans un but diagnostique. La thoracotomie postérolatérale dans le 5e espace intercostal a été la voie d’abord de choix dans la plupart des cas. Le contenu de la cavité parenchymateuse était examiné en postopératoire pour un diagnostic mycologique. La surveillance postopératoire immédiate était basée sur les données de l’examen clinique, radiologique, biologique et le drainage pleural. L’évolution radio-clinique ultérieure était évaluée au 1er au 3e mois puis tous les 6 mois.

Résultats > Entre 1982 et 2004, 320 cas d’aspergillomes pulmonaires ont été colligés dans notre service de chirurgie thoracique, 278 patients ont été opérés. Il s’agissait de 161 hommes et 117 femmes, l’âge moyen était de 32 ans. L’origine de la greffe aspergillaire était dominée par les séquelles de tuberculose pulmonaire (73 %). Le signe d’appel le plus fréquent était l’hémoptysie (83 %). Le traitement était exclusivement chirurgical chez l’ensemble de nos patients, avec 130 lobectomies, 51 segmentectomies, 45 pneumonectomies, 33 lobectomies élargies au(x) segment(s) adjacent(s), 17 bilobectomies et 3 thoracoplasties. Un patient a eu une bisegmentectomie bilatérale en 2 temps. On a déploré 16 décès, soit une mortalité hospitalière de 5,7% dont 14 après pneumonectomie. Cent douze complications ont été enregistrées (40 %) dominées par les pyothorax (12,5 %) et les défauts de réexpansion (9,3 %). Les autres complications étaient représentées par 14 hémothorax, 13 infections respiratoires, 11 insuffisances respiratoires, 7 fistules bronchiques et 6 infections de la plaie opératoire. Neuf patients ont été réopérés dont 3 pour hémothorax, 2 pour pyothorax et 4 pour thoracoplastie secondaire. Dans 54,1 % des cas, les suites opératoires étaient simples.

Conclusion > La chirurgie des aspergillomes pulmonaires quand elle possible est difficile voire dangereuse. Elle reste le traitement de choix de cette mycose pulmonaire opportuniste, en dépit d’une morbimortalité non négligeable.

Abstract

Summary: Surgical treatment of pulmonary aspergilloma

278 cases

Study objectives > The purpose of this study was to report the results of surgical treatment of pulmonary aspergilloma in 278 consecutive patients in a hospital using surgical treatment systematically when possible to avoid potentially fatal bleeding.

Methods > Diagnosis required morphological assessment as well as testing of sputum and blood samples. Preoperative studies also included pulmonary function tests for all patients. Surgical intervention was systematic, for treatment or diagnostic purposes. The incision of choice was a standard posterolateral thoracotomy via the 5th intercostal space. Mycological examination of the parenchymatous cavity confirmed the diagnosis. Immediate postoperative surveillance depended on clinical, radiologic, and laboratory findings as well as pleural drainage. Postoperative clinical and radiographic follow-up took place during the first month, the third month and then every 6 months.

Results > Between 1982 and 2004, our thoracic surgery department saw 320 cases of pulmonary aspergilloma. In all, 278 patients (161 men and 117 women) underwent pulmonary resection. The mean age was 32 years (range: 16-70 years). The principal underlying disease was tuberculosis (73%), and the most common symptom hemoptysis (83%). Treatment was exclusively surgical in all patients, and there were 279 resections because one patient had staged bilateral segmentectomy. Resections included 130 lobectomies, 51 segmentectomies, 45 pneumonectomies, 33 lobectomies with segmentectomy, 17 bilobectomies and 3 thoracoplasties. There were 16 postoperative deaths (5.7%), 14 of them in patients who had undergone pneumonectomy. Postoperative complications included empyema (12.5%), incomplete reexpansion (9.3%), postoperative bleeding (5%), respiratory infections (4.6%), respiratory failure (4%), bronchial fistula (2.5%) and wound infections (2%). 12 patients had further surgery: 3 for hemothorax, 2 for empyema and 4 for secondary thoracoplasty. The postoperative course was uneventful for 54.1% of cases.

Conclusion > Surgery for pulmonary aspergilloma is difficult and dangerous. It nonetheless remains the treatment of choice of this opportunistic pulmonary mycosis, despite the high risk of postoperative morbidity and mortality.


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 12-C1

P. 1819-1824 - décembre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt d’un programme d’échange de seringues en pharmacie d’officine pour les usagers de drogues par voie intraveineuse
  • Nicolas Bonnet
| Article suivant Article suivant
  • Un cas de stéatodisme observé en Languedoc après morsure d’araignée du genre Steatoda
  • Philip Pommier, Christine Rollard, Luc de Haro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.