Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Follow-up of differentiated thyroid carcinoma - 28/01/16

Doi : 10.1016/S0003-4266(16)30011-7 
C. Bournaud a, V. Raverot b,
a Hospices civils de Lyon, Groupement hospitalier Est, Service de médecine nucléaire, 59, boulevard Pinel, 69677 Bron, Cedex, France 
b Laboratoire d’hormonologie, Groupement hospitalier Est, Centre de biologie Est, 59, boulevard Pinel, 69677 Bron, Cedex, France 

* Corresponding author Corresponding author

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

The aim of follow-up of differentiated thyroid carcinoma (CTD) is the assessment of remission, and, in further steps, the early recognition of patients who develop a recurrence. Tools for the follow-up of CTD include the assessment of thyroglobulin and imaging procedures. Thyroglobulin (Tg) is a strong marker of persistent or recurrent disease, but it must be known that Tg antibodies may give falsely low Tg concentration. TSH stimulation, mainly by the mean of recombinant human TSH, improves the sensitivity of Tg determination. New highly sensitive assays may preclude the need for TSH stimulation, at least in some situations. In the last decades, 131iodine whole body scan gave place to neck ultrasonography (US) as the most performing imaging procedure in the follow-up of CTD. Criteria to identify cervical lymph node suspect of metastasis have been described, and standardized procedures proposed. Finally, the proof of tumoral invasion is brought by cytological analysis of fine needle biopsies of suspicious lymph nodes. 18FDG PET is a valuable tool for diagnosis and prognosis in metastatic patients, especially with negative 131I WBS.

Initial response to therapy, assessed by Tg determination and neck US, allows re-stratification of the risk of relapse. According to this “reassessed risk”, adapted rhythms and modalities of follow-up have been recently proposed.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

L’objectif du suivi des cancers thyroïdiens différenciés (CTD) est d’établir s’il y a une rémission après traitement initial et, à une étape ultérieure, de permettre le diagnostic précoce d’une récidive. Les outils du suivi comprennent le dosage de thyroglobuline (Tg) et l’imagerie. La thyroglobuline est un marqueur puissant de maladie persistante ou récidivante mais il faut savoir que la présence d’anticorps anti-thyroglobuline peut être une source de faux négatifs. La stimulation de la TSH, le plus souvent réalisée grâce à l’administration de TSH recombinante améliore la sensibilité de la détermination de Tg mais les nouvelles techniques ultrasensibles de dosage de Tg pourraient en limiter le besoin, au moins dans certaines situations. Au cours des dernières décennies l’utilisation de la scintigraphie corporelle totale à l’iode 131 a laissé la place à l’échographie (US) qui constitue la méthode d’imagerie la plus performante pour le suivi des CTD. Les critères d’identification des ganglions cervicaux suspects d’être des métastases ont été décrits et des procédures standardisées ont été proposés. La preuve de la nature tumorale est finalement apportée par la cytoponction des ganglions suspects. La scintigraphie TEP au18FDG est un outil performant à visée diagnostique et pronostique chez les patients métastatiques surtout lorsque les lésions sont non fixantes sur la scintigraphie corporelle totale à l’ 131I. La réponse initiale au traitement, évaluée sur le dosage de Tg et l’échographie cervicale permet la restratification du risque de récidive. Il a été proposé récemment d’adapter le rythme et les modalités de suivi au niveau de risque restratifié.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Thyroïd carcinoma, Ultrasonography, Thyroglobulin, Anti-thyroglobulin antibody

Mots-clés : Cancer thyroïdien, Échographie, Thyroglobuline, Anticorps antithyroglobuline


Plan

Plan indisponible

© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 76 - N° 1S1

P. 1S27-1S33 - février 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Is it possible to limit the risks of thyroid surgery?
  • R. Daher, J.-C. Lifante, N. Voirin, J.-L. Peix, C. Colin, J.-L. Kraimps, F. Menegaux, F. Pattou, F. Sebag, S. Touzet, S. Bourdy, A. Duclos, On behalf of the CATHY Study Group **
| Article suivant Article suivant
  • Targeted treatments of radio-iodine refractory differentiated thyroid cancer
  • C. de la Fouchardière

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.