S'abonner

L’erreur est humaine ? Intérêt des modèles chaotiques dans l’étude des troubles psychiatriques de l’adulte et du développement de l’enfant - 05/02/16

Doi : 10.1016/j.encep.2015.06.002 
X. Benarous a, , D. Cohen a, b
a Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, université Pierre-et-Marie-Curie, hôpital Pitié-Salpêtrière, AP–HP, 47-83, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 
b CNRS UMR 7222, institut des systèmes intelligents et robotiques, université Pierre-et-Marie-Curie, 4, place Jussieu, 75005 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

De nombreux paramètres cliniques et biologiques présentent des cycles non linéaires de type chaotiques. Ces variations se traduisent par des transitions brutales et inattendues d’allure pseudo-aléatoires. Dans ces systèmes peu de facteurs de risque peuvent conduire à des phénomènes inattendus si des mécanismes d’oscillations et d’auto-renforcement se mettent en place. Les rythmes chaotiques permettraient aux systèmes physiologiques de s’adapter plus rapidement aux contraintes de l’environnement. Il a été proposé que plusieurs troubles psychiatriques se caractérisent par une disparition de ces rythmes, au profit de cycles plus organisés. Chez les sujets souffrant d’un trouble bipolaire ou de schizophrénie, on note moins de rythmes chaotiques sur des données temporelles de scores cliniques et d’enregistrements encéphalographiques par rapport aux sujets sains. L’enfant qui se développe possède plusieurs propriétés des systèmes complexes : l’interdépendance des axes de développement, les multiples niveaux hiérarchiques (génétique, biologique, environnemental, culturel), les transactions bidirectionnelles entre le sujet et son environnement et la sensibilité aux conditions initiales. Cela explique en partie les difficultés pour prédire l’acquisition de compétences ou le pronostic à long terme d’un trouble. Ces limites ne sont pas uniquement liées à une erreur ou une insuffisance des modèles explicatifs ; mais sont aussi expliquées par l’instabilité intrinsèque des systèmes complexes. L’étude des rythmes chaotiques dans l’évolution temporelle de données cliniques et paracliniques (EEG, imagerie fonctionnelle) pourrait améliorer la prédiction d’événements soudains, comme une rechute d’un trouble de l’humeur. Par ailleurs, les rythmes chaotiques pourraient jouer un rôle important chez l’enfant pour permettre la synchronicité des interactions, qui est considérée comme essentielle dans l’émergence des compétences d’autorégulation, comme la stabilité émotionnelle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Many clinical and biological parameters have nonlinear chaotic fluctuations. These variations result in unexpected pseudo-random transitions. In these models, few risk factors can lead to unexpected phenomena if oscillations and self-reinforcement patterns occur. Complex rhythms could ease the ability of a physiological system to adapt and react quickly to a constantly changing environment.

Objectives

It has been proposed that several psychiatric disorders and developmental disorders are characterized by a loss of complex rhythm in favor of a more organized pattern. We examine evidence to support these assumptions in literatures.

Methods

We performed a literature review of the main computerized databases (Medline, PubMed) and manual searches of the literature concerning non dynamic rhythms in time series analysis, in adults with psychiatric disorder and children with developmental disorder. These results were interpreted through a developmental approach that highlights the role of the learning process in the emergence of abilities.

Results

Analysis of clinical scores and electroencephalographic data have found that subjects with bipolar disorder or schizophrenia, tested over a time series, have lower chaotic rhythms compared with healthy subjects. Growing children share several properties of a complex system: the interdependence of developmental axes (motor, emotional, language, social skills), multiple hierarchical levels (i.e. genetic, biological, environmental, and cultural), the two-way transactions between the child and his environment, and the sensitivity to initial conditions. This could explain the difficulty to predict the emergence of abilities or the long-term prognosis of impairment in children. This limitation is not only due to errors in the explanatory model or the lack of explanatory variable. It is also caused by instability, which is a core characteristic of a chaotic system.

Conclusion

The study of chaotic rhythms in time-series clinical and nonclinical data (e.g. EEG, functional neuroimaging) could improve the prediction of an acute event, such as relapse of mood disorder. Moreover, the complex rhythms in children may play a major part in synchronicity during interactions with a caregiver, held as essential for later development of self-regulation skills, such as emotional stability.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Système dynamique non linéaire, Théorie du chaos, Trouble psychiatrique, Trouble du développement, Psychopathologie développementale

Keywords : Nonlinear dynamic, Chaos theory, Psychiatric disorder, Developmental disorder, Developmental psychopathology


Plan


© 2015  L’Encéphale, Paris. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 42 - N° 1

P. 82-89 - février 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Troubles cognitifs dans l’alcoolodépendance : intérêt du dépistage dans l’optimisation des prises en charge
  • N. Cabé, A. Laniepce, L. Ritz, C. Lannuzel, C. Boudehent, F. Vabret, F. Eustache, H. Beaunieux, A.-L. Pitel
| Article suivant Article suivant
  • Dépression mixte et DSM-5 : mise au point critique
  • S. Weibel, G. Bertschy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.