Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comment mesurer la mindfulness ? Problèmes et perspectives - 05/02/16

Doi : 10.1016/j.encep.2013.09.004 
M. Trousselard a, , d , D. Steiler b, d, D. Claverie a, F. Canini a, c
a Département des environnement opérationnels, institut de recherche biomédicale des armées, 91223 Brétigny-sur-Orge cedex, France 
b Département homme, organisation et société, Grenoble école de management, 12, rue Pierre-Sémard, BP 127, 38003 Grenoble cedex 01, France 
c École du Val-de-Grâce, 1, place Alphonse-Laveran, 75005 Paris, France 
d Chaire de Mindfulness, bien-être au travail, et paix économique, Grenoble école de management, 12, rue Pierre-Sémard, BP 127, 38003 Grenoble cedex 01, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La mindfulness, ou pleine conscience, est une compétence psychologique qui se caractérise par une attention et une acceptation, sans jugement, envers tout ce qui est vécu dans le moment présent. Elle est un objet d’étude pour les cliniciens et pour les chercheurs en raison de son intérêt en termes de bien-être et de santé. Elle s’acquiert par la pratique de certaines techniques de méditation. L’un des problèmes actuels est celui de l’évaluation du niveau de mindfulness d’un sujet et de son évolution.

Objectif

Ce papier se propose de faire le point sur le concept de mindfulness afin de réfléchir à une amélioration des outils d’évaluation du niveau de mindfulness pour les patients et les sujets sains.

Méthodes

Premièrement, les problèmes de l’utilisation d’outils psychométriques pour la mesure de la mindfulness sont analysés. Deuxièmement, l’analyse des processus cognitifs mis en jeu dans la mindfulness montre l’intérêt des outils cognitifs pour évaluer plus justement le niveau de mindfulness des individus.

Conclusion

La capacité d’autorégulation attentionnelle et l’ouverture à l’expérience apparaissent comme les deux processus cognitifs pertinents pour la mesure de la mindfulness. L’applicabilité des paradigmes déjà développés pour l’évaluation de ces deux processus cognitifs est discutée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

The concept of mindfulness is characterized by awareness and acceptance of experiences; flexible regulation of attention; an objective receptivity to experience and an orientation to the here-and-now. Interest in ‘mindfulness’ and ‘mindfulness meditation’ is recent and growing both at the levels of research and of clinical practice in the West as mindfulness is associated with health and well-being. It (mindfulness) is attained by the practice of certain types of meditation. One of the current key challenges is to evaluate and measure the level of mindfulness of a subject and its evolution.

Objectives

The paper proposes a reflexion on the concept of mindfulness with a view to improving the operational evaluation of mindfulness level for clinical and non-clinical subjects.

Methods

First, the problems with the use of existing self-report questionnaires assessing mindfulness level are discussed. Second, an analysis of the cognitive processes that come into play in mindfulness acquisition (by meditation) can highlight the significance of certain cognitive tools in a more accurate evaluation of the level of mindfulness of individuals.

Conclusion

Self-regulation of attention, and orientation to lived experience could be operational candidates for assessing the level of mindfulness. The pertinence of well-known paradigms evaluating self-regulation of attention and orientation to experience are discussed.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Mindfulness, Évaluation, Autorégulation attentionnelle, Ouverture à l’expérience, Métacognition

Keywords : Mindfulness, Assessment, Self-regulation of attention, Openness, Metacognition


Plan


© 2015  L’Encéphale, Paris. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 42 - N° 1

P. 99-104 - février 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dépression mixte et DSM-5 : mise au point critique
  • S. Weibel, G. Bertschy
| Article suivant Article suivant
  • Typus melancholicus et mélancolie : synthèse théorique à partir d’un cas clinique
  • J. Englebert, G. Stanghellini

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.