Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Shaping the subject of incontinence. Relating experience to knowledge - 06/02/16

Doi : 10.1016/j.alter.2015.07.005 
Jeannette Pols a, b, , Maartje Hoogsteyns a
a Academic Medical Centre, Department of General practice, Section of Medical Ethics, Postbus 22700, 1100 DE Amsterdam, Netherlands 
b Department of Anthropology, University of Amsterdam, Amsterdam, Netherlands 

Corresponding author. Academic Medical Centre, Department of General practice, Section of Medical Ethics, Postbus 22700, 1100 DE Amsterdam, Netherlands.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 14
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

In this paper, we empirically analyse the role of experience and its relation to knowledge by working through a case study of a website for people with incontinence. The term “knowledge by experience” may be confusing if experience is framed as “situations someone has lived through” which then come to function as the foundation for experiential knowledge. Foundationalist framing of experiential knowledge leads to problems of “indistinctness”, “incontestability” and “authenticity” of experiential knowledge. The analysis shows how participants structure and process their experiences, for example by collecting, relating and reviewing individual moments and actively interpreting them. Not every experience counts as valid input for “knowledge”. We suggest that in relation to knowledge “experience” is better understood as “having experience with” rather than as “having lived through” something. Experience as “being experienced” is then not something that “grounds” experiential knowledge, but takes the shape of know-how, interpretive possibilities and skills that are not exclusively tied to a particular subject. Interpreting experiential knowledge like this specifies it as a form of practical knowledge that may be contested by (more) experienced others and can be transferred to others still trying to master skills. These skills may help in an attempt to shape experience in new ways.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Dans cet article, nous analysons, de manière empirique, le rôle de l’expérience et son lien à la connaissance, en nous intéressant au cas d’un site web dédié aux personnes souffrant d’incontinence. Le terme « connaissance par l’expérience » peut prêter à confusion s’il est défini en termes de « situations vécues par une personne », fonctionnant comme fondements de cette « connaissance expérientielle ». Cette conception fondamentaliste de la connaissance expérientielle conduit aux problèmes de l’indistinction, de l’incontestabilité et de l’authenticité de cette connaissance. Notre analyse montre comment les participants structurent et transforment leurs expériences, par exemple en collectant, relatant et révisant des moments individuels, et en les interprétant activement. Toute expérience n’est pas considérée comme une donnée valide pour la « connaissance ». Nous suggérons que, relativement à la connaissance, « l’expérience » doit être définie en termes de « faire l’expérience avec », plutôt qu’en termes de « situations vécues par une personne ». L’expérience comme « vécu » n’est pas alors quelque chose qui fonde la connaissance expérientielle, mais qui prend la forme de savoir-faire, de possibilités interprétatives et de compétences, qui ne sont pas liées exclusivement à un sujet particulier. Analyser la connaissance expérientielle de cette manière permet de la spécifier en termes de connaissance pratique qui peut être contestée par d’autres personnes (plus) expérimentées et qui peut être transférée à d’autres qui sont toujours en train d’essayer d’acquérir des compétences. Ces compétences peuvent aider dans la tentative de re-configurer l’expérience autrement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Experience, Experiential knowledge, Theory of knowledge, Practical knowledge, Clinical knowledge

Mots clés : Expérience, Connaissance expérientielle, Théorie de la connaissance, Connaissance pratique, Savoir clinique


Plan


© 2015  Association ALTER. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 10 - N° 1

P. 40-53 - janvier 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Care in the (critical) making. Open prototyping, or the radicalisation of independent-living politics
  • Tomás Sánchez Criado, Israel Rodríguez-Giralt, Arianna Mencaroni
| Article suivant Article suivant
  • Care en milieu postcolonial : émancipation et revendication identitaire des personnes handicapées en Guadeloupe
  • Gaël Villoing, Sébastien Ruffié, Sylvain Ferez

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.