Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Projet palliatif anténatal après diagnostic de malformation fœtale létale : expérience du CHU de Rennes de 2006 à 2012 - 06/02/16

Doi : 10.1016/j.jgyn.2015.08.007 
P. Bétrémieux , J. Druyer, I. Bertorello, M.-L. Huillery, C. Brunet, G. Le Bouar
 Centre pluridisciplinaire de diagnostic prénatal de Rennes, hôpital Sud, CHU de Rennes, 16, boulevard de Bulgarie, 35000 Rennes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

But

Étudier les grossesses suivies au CHU de Rennes de 2006 à 2012, après diagnostic prénatal de malformation létale et projet prénatal de soins palliatifs (SP).

Matériel et méthodes

Étude rétrospective de 20 grossesses avec malformation fœtale létale où les parents ont accepté ou demandé les SP à la naissance dès la période anténatale.

Résultats

En moyenne : diagnostic à 20 SA, naissance à 37,4 SA, 6 césariennes pour raison maternelle. Six observations d’hypoplasie du ventricule gauche (hypoVG) partagent des caractères communs : Apgar à 8/8, survie prolongée (26 heures–159 jours), transfert en néonatalogie (6), voire au domicile (4). Dans quatre grossesses multiples, le choix des SP a surtout contribué à protéger les jumeaux sains de tout geste invasif pendant la grossesse. En SDN, il n’y a pas eu nécessité de voie d’abord et de médicament. Décès : un pendant le travail, 8 en SDN avant H2, les autres en néonatalogie avant j4 (hors hypoVG).

Conclusion

Ces données permettront une meilleure préparation anténatale des équipes et des parents. Le temps de vie, même bref, a permis aux parents une rencontre avec l’enfant vivant et la constitution de traces mémorielles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

To study the pregnancies followed at Rennes University Hospital from 2006 to 2012, after prenatal diagnosis of lethal fetal condition and prenatal project of palliative care at birth consisting of comfort care emphasizing parent–child encounters and bonding.

Material and methods

Retrospective study of 20 pregnancies with diagnosis of lethal fetal condition where parents accepted antenatally the proposal or sought for palliative care at birth.

Results

Diagnosis was made at a median age of 20 weeks gestation (12–33). Birth occurred at 37.4 WG, 6 caesarean sections were performed for maternal conditions. Six cases of hypoplastic left heart syndrome (HLHS) share common characteristics: good Apgar score, prolonged survival (26hours to 159days) transfer to neonatology ward (6) or later at home (4). In four multiple pregnancies, the choice of SP mainly contributed to protect healthy twins during pregnancy. In birth room, there was no need for invasive procedure or drugs. Death: one occurred during labor, 8 in birth room before H2, others in neonatal ward before d4 (excluding HLHS).

Conclusion

These data will enable better antenatal preparation of both teams and parents. Lifetime, however short, allowed parents to meet with their child alive this permitting collection of memory traces and bonding.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Malformation létale, Diagnostic anténatal, Soins palliatifs

Keywords : Lethal malformation, Prenatal diagnosis, Palliative care


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 45 - N° 2

P. 177-183 - février 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Courbes de croissance in utero ajustées et non ajustées adaptées à la population française. II – Comparaison à des courbes existantes et apport de l’ajustement
  • A. Ego, C. Prunet, B. Blondel, M. Kaminski, F. Goffinet, J. Zeitlin
| Article suivant Article suivant
  • Conséquences maternelles de la prolongation des efforts expulsifs
  • D. Korb, R. Merazka, A. Théau, F. Goffinet, C. Le Ray

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.