Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Conséquences maternelles de la prolongation des efforts expulsifs - 06/02/16

Doi : 10.1016/j.jgyn.2015.07.007 
D. Korb , R. Merazka, A. Théau, F. Goffinet, C. Le Ray
 Maternité Port-Royal, hôpital Cochin, DHU risques et grossesse, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 53, avenue de l’Observatoire, 75014 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

But

Évaluer les complications maternelles liées à une prolongation des efforts expulsifs (EE) au-delà de 45min.

Matériel et méthodes

Étude rétrospective comparant deux groupes, de singletons, 1 : patientes ayant eu une extraction instrumentale pour non-progression seule avant 45min d’EE (VBI pour NP<45min), et 2 : patientes ayant eu une durée des EE supérieure à 45min (EE45min). Les extractions instrumentales étaient réalisées par forceps ou spatules. Nous avons comparé les issues maternelles (périnée complet et hémorragie du post-partum), à l’aide d’analyses uni- et multivariées.

Résultats

Quatre-vingt-cinq patientes ont eu une VBI pour NP<45min et 124 patientes ont eu des EE45min. Dans le groupe EE45min, 39 % ont eu des forceps/spatules, versus 100 % dans le groupe forceps pour VBI<45min (p<0,001). Le taux de périnée complet était significativement plus élevé dans le groupe VBI pour NP<45min (8,2 % versus 1,7 %, p=0,027) et restait significatif après ajustement (OR ajusté=6,5 [1,1–40,1]). Le taux d’HPP était plus élevé dans le groupe EE45min (12,9 % versus 3,5 %, p=0,016) mais cette association n’était plus significative après ajustement (OR ajusté=3,4 [0,9–12,4]).

Conclusion

En l’absence d’anomalies du RCF, prolonger les EE au-delà de 45min permet à plus de la moitié des femmes d’éviter une extraction instrumentale et ainsi de réduire les lésions périnéales.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

Some studies found an association between duration of expulsive efforts (DEE) and risk of postpartum haemorrhage (PPH). But none demonstrated an association between DEE and severe perineal lacerations. Our aim was to evaluate the impact of prolonged expulsive efforts (EE) beyond 45min on the risk of maternal complication, especially risk of severe perineal laceration.

Materials and methods

We performed a retrospective study comparing 2 groups, 1: women with an instrumental vaginal delivery performed before 45min for non-fetal progression without FHR abnormalities (VBI for NP<45min) and 2: women with a DEE longer than 45min (DEE45min). We compared maternal issues (3rd and 4th degrees perineal lacerations and PPH), using uni- and multivariate analysis.

Results

We compared 85 women in group VBI for NP<45min with 124 women in group EE45min. In the group EE45min, 39% of women had an instrumental vaginal delivery versus 100% in the group VBI for NP<45min (P<0.001). The rate of severe perineal lacerations was significantly higher in the group VBI for NP<45min (8.2% versus 1.7%, P=0.027) and its risk remained significant after adjustment (adjusted OR=6.5 [1.1–40.1]). The rate of PPH was higher in the group EE45min (12.9% versus 3.5%, P=0.016), however this association was not significant after adjustment (adjusted OR=3.4 [0.9–12.4]). There was no difference about neonatal issues between the two studied groups.

Conclusion

In comparison with a limitation of EE, to prolong EE beyond 45min allows a spontaneous vaginal delivery for more than half of women, if FHR is normal. Such strategy should also decrease the risk of severe perineal laceration.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Efforts expulsifs, Extraction instrumentale, Périnée complet, Hémorragie du post-partum, Issues néonatales

Keywords : Expulsive efforts, Postpartum haemorrhage, Severe perineal lacerations, Instrumental vaginal delivery, Neonatal issues


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 45 - N° 2

P. 184-191 - février 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Projet palliatif anténatal après diagnostic de malformation fœtale létale : expérience du CHU de Rennes de 2006 à 2012
  • P. Bétrémieux, J. Druyer, I. Bertorello, M.-L. Huillery, C. Brunet, G. Le Bouar
| Article suivant Article suivant
  • Étude cas-témoin des conséquences obstétricales de la conisation
  • C. Brie, M. Turck, A. Cheret, R. Morello, G. Benoist, M. Dreyfus

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.