Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La rachianesthésie pour chirurgie ambulatoire : nouveaux enjeux et modalités de prise en charge des patients - 09/02/16

Doi : 10.1016/j.anrea.2015.03.007 
Nicolas Dufeu 1, 5, Marc Gentili 2, 5, Laurent Delaunay 3, 5, Xavier Capdevila 4, 5,
1 CHU de Marseille, hôpital Nord, département d’anesthésie-réanimation, 13000 Marseille, France 
2 CHP de St-Grégoire, département d’anesthésie-réanimation, 35768 St-Grégoire, France 
3 Clinique Générale, département d’anesthésie-réanimation, 74000 Annecy, France 
4 CHU de Montpellier, hôpital Lapeyronie, département d’anesthésie-réanimation, 34295 Montpellier, France 

Xavier Capdevila, CHU de Montpellier, hôpital Lapeyronie, département d’anesthésie-réanimation, 34295 Montpellier, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’utilisation de la rachianesthésie en ambulatoire est souvent discutée, depuis le retrait de la lidocaïne, en raison d’un bloc sensitif prolongé et imprévisible avec les doses faibles d’anesthésiques locaux à longue durée d’action tels que la bupivacaïne, retardant la sortie des patients. La prilocaïne a un profil pharmacodynamique similaire à celui de la lidocaïne, avec un risque significativement plus faible de troubles neurologiques. La 2-chloroprocaïne est comparable à la lidocaïne ou à la prilocaïne en termes de puissance, avec une durée d’action beaucoup plus courte. La présente revue aborde les données structurelles et cliniques récentes sur l’utilisation de la rachianesthésie et se centre sur les anesthésiques locaux qui peuvent offrir des alternatives valables à l’anesthésie générale ou aux blocs nerveux périphériques en pratique ambulatoire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Spinal anesthesia use is often debated for outpatient surgery, since the removal of lidocaine. This is related to the prolonged and unpredictable sensory blockade despite low doses of long acting local anesthetics such as bupivacaine, delaying discharge of patients. Although the intermediate sensory blockade duration of mepivacaine seems to be more suitable for outpatient surgery, its use is not recommended due to a high incidence of transient neurological symptoms. Prilocaine has a similar pharmacodynamic profile to lidocaine, with a significantly lower risk of neurological disorders. The 2-chloroprocaine has a shorter duration of action compared to lidocaine or prilocaine. This review highlights recent outpatient management, clinical use of spinal anesthesia and local anesthetics that can offer real alternatives to general anesthesia or peripheral nerve blocks for ambulatory surgery.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Chirurgie ambulatoire, Rachianesthésie, Organisation, Prilocaïne, 2-chloroprocaïne, Articaïne, Bupivacaïne


Plan


© 2015  Société française d’anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 2 - N° 1

P. 23-34 - janvier 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Y a-t-il une place pour un traitement par statines chez les patients présentant un sepsis sévère ?
  • Jean-Yves Bien, Jérôme Morel, Christian Auboyer, Serge Molliex
| Article suivant Article suivant
  • L’endartériectomie pulmonaire dans l’hypertension pulmonaire post-embolique
  • Christian Balmer, David P. Jenkins, Christian Kern, Alain Vuylsteke

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.