Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement des hémorragies cérébrales - 01/03/08

Doi : 10.1016/j.lpm.2006.10.022 

Sophie Crozier

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Points essentiels

Les hémorragies cérébrales représentent environ 25 000 nouveaux cas par an en France.

Leur pronostic est particulièrement sombre : 30 à 50 % de décès à 6 mois et seulement 20 % de patients autonomes.

La prise en charge des formes aiguës repose avant tout sur une hospitalisation spécialisée en unité neurovasculaire dont l'efficacité a été bien démontrée.

Le traitement initial comprend des mesures générales ayant pour objectif d'éviter une éventuelle aggravation initiale, et sur la prévention et le traitement d'un certain nombre de complications.

Un traitement spécifique par le facteur VII recombinant pourrait être efficace dans les 4 premières heures du début des symptômes. Une étude de phase III est en cours pour confirmer cette efficacité sur la croissance de l'hématome dans les premières 24 heures et le pronostic à 3 mois.

La chirurgie est indiquée en cas d'hydrocéphalie, pour les gros hématomes cérébelleux et pour les hématomes hémisphériques corticaux situés à moins d’1 cm de la surface corticale d'après l'étude récente STICH. En dehors de ces situations, un geste chirurgical doit encore être discuté au cas par cas, en attendant d'autres études pour mieux préciser les indications et les techniques.

La physiopathologie des hémorragies cérébrales reste mal connue mais de nombreux axes de recherche sont en cours et devraient permettre d'identifier de nouvelles cibles thérapeutiques, notamment pour lutter contre l'œdème cérébral et les lésions neuronales.

Abstract

Key points

The incidence of cerebral hemorrhage in France is 25 000 new cases per year.

Their prognosis is especially grim: six months afterward, 30-50% of these patients have died and only 20% are able to live independently.

Management of acute forms requires, above all, hospitalization in a specialized neurovascular unit of proven quality.

Initial treatment includes general measures to avoid possible early aggravation and the prevention and treatment of some complications.

Specific treatment by recombinant factor VII can be effective in the first 4 hours after symptoms begin. A phase III study is under way to confirm its efficacy against hematoma growth in the first 24 hours and prognosis at 3 months.

According to the recent STICH study, surgery is indicated in the case of hydrocephaly, for large cerebellar hematomas and for cortical supratentorial hematomas located less than 1 cm from the cortical surface. Beyond these situations, surgery must be considered on a case-by-case basis, until other studies more clearly specify indications and techniques.

The pathophysiology of cerebral hemorrhage remains poorly understood but numerous research pathways are being explored and should make it possible to identify new treatment targets to combat, in particular, cerebral edema and neuronal lesions.


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 1-C2

P. 142-149 - janvier 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Accident ischémique transitoire
  • Philippa Lavallée, Pierre Amarenco
| Article suivant Article suivant
  • Traitement de l'hémorragie méningée anévrismale
  • François Proust, Françoise Douvrin, Marie Gilles-Baray, Sophie Levêque

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.