Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge thérapeutique du cancer de l'œsophage - 01/03/08

Doi : 10.1016/j.lpm.2006.10.009 

Christophe Mariette,

Jean-Pierre Triboulet

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Points essentiels

Le pronostic du cancer de l'œsophage reste sombre malgré les progrès diagnostiques et thérapeutiques récents.

La chirurgie est le traitement de référence utilisée seule pour les stades I et II, en association à discuter avec une chimiothérapie (CT) ou radiochimiothérapie (RCT) néoadjuvante pour les stades IIb et III.

La chirurgie palliative n'a plus de place.

La radiothérapie (RT) néoadjuvante ou adjuvante n'améliore pas la survie.

La CT adjuvante n'améliore pas la survie alors qu'en situation néoadjuvante son bénéfice reste discuté du fait de résultats discordants.

Il existe des arguments forts pour penser que la RCT concomitante néoadjuvante améliore le taux de résection et la survie comparée à la chirurgie seule, mais sans preuve formelle à ce jour.

La RCT exclusive peut se discuter en cas de tumeur localement avancée chez des patients répondeurs avec chirurgie de rattrapage à visée curative en cas de persistance tumorale.

Chez les patients inopérables, la RCT constitue le traitement de référence.

Abstract

Key points

The prognosis for esophageal cancer remains grim despite recent progress in diagnosis and treatment.

Surgery is the standard treatment for stages I and II (only). Neoadjuvant chemotherapy or combined radiation and chemotherapy may be considered for stages IIb and III.

Palliative surgery is no longer considered useful.

Neoadjuvant or adjuvant radiation treatment does not improve survival.

Adjuvant chemotherapy does not improve survival, and the benefits of its neoadjuvant use remain controversial in view of the discordant results.

There is strong evidence that a neoadjuvant combination of radiation and chemotherapy improves resection and survival rates compared with surgery alone, but definitive proof is not currently available.

Combined radiation and chemotherapy may be considered for locally advanced tumors in responding patients, with curative salvage surgery if the tumor persists.

For patients whose tumor is inoperable, a combination of radiation and chemotherapy is the standard treatment.


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 3-C2

P. 496-500 - mars 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Imagerie par résonance magnétique de l'encéphale
  • Mériam Koob, Jean-Louis Dietemann
| Article suivant Article suivant
  • Auto-évaluation — Évaluation thérapeutique

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.