Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Facteurs déterminant le choix thérapeutique des urologues pour la prise en charge des patients ayant une hypertrophie bénigne de la prostate - 01/03/08

Doi : 10.1016/j.lpm.2006.12.027 

Richard-Olivier Fourcade [1],

Marie-Christine Picot [2],

Anne-Françoise Gaudin [3],

Nathalie Texier [4],

Alain Slama [3]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Résumé

Objectifs

L'étude DUO (Détermination de la prise en charge par les Urologues de l'hypertrophie bénigne de la prOstate) avait pour objectif de documenter les facteurs déterminant le choix thérapeutique des urologues, pour la prise en charge des symptômes liés à l'hypertrophie bénigne de la prostate (HBP), en pratique courante.

Méthodes

Cette étude épidémiologique observationnelle prospective et multicentrique a été réalisée en France en urologie de juin 2004 à octobre 2005.

Résultats

Mille vingt-sept patients ont été inclus dans l'étude par 202 urologues, et 856 ont eu un suivi à 6 mois. L'International Prostatic Symptom Score (IPSS) moyen des patients est passé de 14,9 (± 6,7) à l'inclusion à 10,5 (± 6,7) au suivi. Un traitement pharmacologique a été proposé à 84 % des patients de l'étude, une intervention chirurgicale à 13 % et une abstention thérapeutique à 3 % à l'inclusion. Les facteurs favorables au choix d'une intervention chirurgicale plutôt qu'à un traitement pharmacologique étaient la sévérité de l'HBP (OR = 2,5 si IPSS ≥ 20), le souhait du patient (OR = 2,5), l'amélioration attendue de la qualité de vie (OR = 2,2), l'existence d'un résidu post-mictionnel (OR = 2,1) et la présence de gouttes retardataires (OR = 1,6). L'âge du patient, le volume prostatique ou l'existence d'une vie sexuelle n'étaient pas des facteurs influençant ce choix. Les facteurs favorables au choix d'un inhibiteur de la 5α-réductase plutôt qu'un α-bloquant étaient un volume prostatique important (OR = 7,6), un dosage anormal d'antigène prostatique spécifique ou PSA (OR = 5,8) et l'âge avancé du patient (OR = 5,5 si âge ≥ 74 ans et OR = 2,1 si âge ≥ 68). Ceux en faveur d'une association α-bloquant + inhibiteur de la 5α-réductase (versus un α-bloquant) étaient la sévérité de l'HBP (OR = 7,9), le volume prostatique (OR = 7,8), la prévention des complications (OR = 3,1), l'âge du patient (OR = 3,0 si âge ≥ 74 ans) et l'existence d'un résidu post-mictionnel (OR = 2,3).

Discussion

Les traitements médicaux et chirurgicaux améliorent les symptômes mesurés par l'IPSS à 6 mois. L'âge du patient et le volume prostatique sont favorables à la prescription d'un traitement par un inhibiteur de la 5α-réductase mais n'influencent pas la décision d'une intervention chirurgicale. La chirurgie est principalement réalisée dans l'HBP sévère ou selon le choix du patient guidé par l'amélioration espérée de sa qualité de vie. Les critères de choix thérapeutiques identifiés dans cette étude étaient l'âge du patient, la sévérité des symptômes, le volume prostatique, le souhait du patient, les résultats du PSA et le résidu post-mictionnel.

Abstract

Summary

Objectives

The DUO study sought to identify the factors determining diagnostic and treatment strategies for benign prostatic hyperplasia (BPH) in daily practice.

Methods

Observational study conducted in France (from June 2004 through March 2005) among a representative sample of French urologists.

Results

Two hundred two urologists included 1027 BPH patients (mean age: 68 years ±9), 856 of whom were seen again six months later. The mean International Prostatic Symptom Score (IPSS) was 14.9 (±6.7) at inclusion and 10.5 (±6.7) at the follow-up visit. At inclusion, pharmacologic treatment was prescribed to 84% of patients, surgery was recommended to 13% and no treatment to 3%. Factors favoring surgery (versus drugs) were BPH severity (OR=2.5 for IPSS≥20), patient choice (OR=2.5), expected quality of life improvement (OR=2.2), post-void residual (OR=2.1) and dribbling (OR=1.6). This choice was not associated with patient age, prostatic volume or active sex life. Choice of a 5α reductase inhibitor (versus α-blocker) was associated with large prostatic volume (OR=7.6), PSA results (OR=5.8), and patient age (OR=5.5 for ≥ 74 years, OR=2.1 for ≥ 68 years). Prescription of a combination of α-blocker plus 5α-reductase inhibitor (versus α-blocker alone) was associated with severity of BPH (OR=7.9), prostatic volume (OR=7.8), prevention of complications (OR=3.1), patient age (OR=3.0 if ≥ 74 years) and post-void residual (OR=2.3).

Discussion

Both medical and surgical treatment of BPH resulted in improved IPSS scores at 6 months. Patient age and prostatic volume are reasons urologists prescribe 5α reductase inhibitors, but they do not affect the decision about surgical treatment. Surgery is performed in severe BPH or when patients choose surgery in the expectation of improving their quality of life. The factors determining treatment strategies identified in this study are patient age, BPH severity, prostatic volume, patients' wishes, PSA results and post-void residual.


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 5-C1

P. 755-763 - mai 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Ces parasites d'animaux qui s'égarent chez l'homme
  • Jacques Chandenier
| Article suivant Article suivant
  • Écarts entre le référentiel et la pratique dans le diabète de type 2
  • Joël Cogneau, Anne-Marie Lehr-Drylewicz, Janine Bachimont, Alain Letoumy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.