Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Que reste-t-il de l'insuffisance surrénale post-corticothérapie ? - 01/03/08

Doi : 10.1016/j.lpm.2006.11.014 

Bernard Goichot,

Stéphane Vinzio,

Florina Luca,

Jean-Louis Schlienger

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Points essentiels

L'insuffisance surrénale (IS) secondaire à une corticothérapie a été décrite il y a plus de 50 ans lors de stress chirurgicaux.

Bien que considérée comme la cause la plus fréquente d'IS, l'incidence réelle de cette complication de la corticothérapie est inconnue.

Aucun facteur prédictif d'une IS après corticothérapie n'a été identifié (en particulier ni la dose ni la durée du traitement ne semblent en cause).

La dose minimale de cortisol nécessaire à l'organisme pour faire face à un stress médical ou chirurgical n'est pas connue.

Le test au Synacthène®, souvent utilisé lors du sevrage d'une corticothérapie, est bien corrélé à la réponse surrénale à un stress chirurgical mais pas à la survenue d'événements cliniques.

Les travaux menés depuis 15 ans ont montré qu'en période périopératoire, le risque d'IS avait probablement été surestimé et que les doses de substitution devaient être revues à la baisse.

Seule une étude prospective d'une cohorte de patients sevrés d'une corticothérapie et suivis au long cours sans traitement substitutif permettrait d'établir l'incidence réelle de cette complication et de définir une stratégie rationnelle de prévention.

Abstract

Key points

Adrenal insufficiency (AI) induced by glucocorticoids was first described more than 50 years ago in patients undergoing surgical stress.

Although considered the most frequent cause of AI, the true incidence of this complication of glucocorticoid treatment remains unknown.

No factors are known to predict AI after glucocorticoid treatment. In particular, neither the dose nor the duration of treatment seems predictive.

The minimum dose of cortisol necessary for the body to cope with medical or surgical stress is unknown.

The adrenocorticotropin test is often used during corticosteroid withdrawal because it is well correlated with adrenal response to surgical stress, but not with clinical events.

Studies over the past 15 years have shown that the perioperative risk of AI has been overestimated and that hydrocortisone doses should be decreased.

A prospective study of patients after steroid withdrawal is the only means of assessing the true incidence of this complication to propose a rational strategy to prevent it.


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 7-8

P. 1065-1071 - juillet-août 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dépistage de masse du cancer colorectal : présent et avenir
  • Jean-François Bretagne, Sylvain Manfredi, Denis Heresbach
| Article suivant Article suivant
  • Prophylaxie autour d'un cas index d'hépatite A : immunoglobulines ou vaccination ?
  • Dominique Gendrel, Odile Launay, Florence Moulin, Sylvie Larnaudie, Isabelle Hau, Corinne Laurent, François Dubos, Henri Laurichesse

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.