Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Infections liées aux cathéters veineux centraux tunnélisés chez les patients ayant une hypertension artérielle pulmonaire traitée par prostacycline intraveineuse - 17/02/16

Doi : 10.1016/j.lpm.2015.10.001 
Athénaïs Boucly 1, 2, 3, Caroline O’Connell 1, 2, 3, Laurent Savale 1, 2, 3, Dermot S. O’Callaghan 4, Xavier Jaïs 1, 2, 3, David Montani 1, 2, 3, Marc Humbert 1, 2, 3, Gérald Simonneau 1, 2, 3, Olivier Sitbon 1, , 2, 3
1 AP–HP, hôpital Bicêtre, centre de référence de l’hypertension pulmonaire sévère, service de pneumologie et soins intensifs, DHU TORINO, 94275 Le Kremlin-Bicêtre, France 
2 Université Paris-Sud, faculté de médecine, 94270 Le Kremlin-Bicêtre, France 
3 Inserm U999, HTAP : « physiopathologie et innovation thérapeutique », 92350 Le Plessis-Robinson, France 
4 Mater Misericordiae University Hospital, Department of Respiratory Medicine, Dublin, Irlande 

Olivier Sitbon, AP–HP, hôpital Bicêtre, centre de référence de l’hypertension pulmonaire sévère, service de pneumologie et soins intensifs, DHU TORINO, 78, rue du Général-Leclerc, 94275 Le Kremlin-Bicêtre, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le traitement des formes sévères d’hypertension artérielle pulmonaire repose sur l’administration de prostacyclines intraveineuse à l’aide d’un cathéter veineux central tunnélisé. Les infections liées au cathéter sont des complications fréquentes inhérentes au dispositif. Trois tableaux cliniques peuvent être observés : les infections locales, les tunnelites et les bactériémies. Le tableau clinique peut être bruyant ou fruste, compliquant son diagnostic. Il faut savoir évoquer une infection de cathéter devant toute aggravation inexpliquée de l’HTAP même en l’absence de signes locaux ou généraux d’infection. Les infections liées au cathéter sont grevées d’une morbi-mortalité significative allant d’une aggravation de l’HTAP au décès. Leur détection et leur prise en charge précoce sont primordiales. En cas de traitement par époprosténol intraveineux, les germes les plus fréquemment identifiés sont les staphylocoques coagulase négatif, les microcoques et les staphylocoques dorés. Chez les patients traités par tréprostinil, les infections à bactéries à gram négatif sont les plus fréquentes. Les infections locales nécessitent un traitement local alors qu’en cas de tunnelites ou de bactériémies, l’administration d’une antibiothérapie systémique et le retrait du cathéter sont indispensables. La prévention des infections liées aux cathéters repose sur l’éducation des patients, de leurs aidants et des soignants et l’application de mesures strictes d’asepsie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Intravenous prostacyclins are a valuable treatment for patients with severe pulmonary arterial hypertension, leading to improved exercise capacity, haemodynamics, quality of life and survival. Unfortunately, due to the short half-life of these drugs, they need to be administered continuously through central venous catheters. Despite aseptic technique, regular dressing changes, tunneled central venous catheters and patient education, patients are exposed to central venous catheter associated infections. These infections cause significant morbidity and mortality. The clinical presentation, microbiology, consequences and management of these central venous catheter associated infections in pulmonary arterial hypertension patients treated with intravenous prostacyclins are discussed.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 45 - N° 1

P. 20-28 - janvier 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le rôle potentiel du microbiote intestinal dans les troubles psychiatriques majeurs : mécanismes, données fondamentales, comorbidités gastro-intestinales et options thérapeutiques
  • Guillaume Fond, Grégoire Chevalier, Gerard Eberl, Marion Leboyer
| Article suivant Article suivant
  • L’évaluation psychiatrique, psychologique et addictologique avant chirurgie bariatrique : que faut-il évaluer en pratique, pourquoi et comment ?
  • Paul Brunault, Bénédicte Gohier, Pierre-Henri Ducluzeau, Céline Bourbao-Tournois, Julie Frammery, Christian Réveillère, Nicolas Ballon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.