Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement médicamenteux du diabète de type 2 (première partie) - 01/03/08

Doi : 10.1016/j.lpm.2006.10.017 

Amélie Tielmans,

Marie Laloi-Michelin,

Muriel Coupaye,

Marie Virally,

Taly Meas,

Pierre-Jean Guillausseau

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Points essentiels

Le traitement médicamenteux du diabète de type 2 a pour objectif la normalisation de l'hémoglobine glyquée (HbA1c < 6,5 %), dans le but de prévenir le développement des complications micro et macrovasculaires.

Les antidiabétiques oraux ont pour cible les anomalies métaboliques qui sont à l'origine du diabète.

Les deux grandes familles d'antidiabétiques oraux – les insulinosensibilisateurs et les insulinosécrétagogues – peuvent être associées entre elles.

Les thiazolidinediones ou glitazones (insulinosensibilisateurs) améliorent la sensibilité à l'insuline des tissus périphériques.

La metformine (insulinosensibilisateur) freine la production hépatique de glucose.

Les sulfonylurés et les glinides (insulinosécrétagogues) stimulent la sécrétion d'insuline et peuvent entraîner des hypoglycémies.

Les analogues du GLP-1 (Glucagon-Like Peptide-1) et les inhibiteurs de la DPP-IV (dipeptidyl-peptidase-IV) sont de nouvelles classes en cours de développement.

Abstract

Key points

Drug treatment of 2 diabetes is intended to normalize glycosylated hemoglobin levels (HbA1c < 6.5%) and thereby prevent the development of micro- and macrovascular complications.

Oral antidiabetic agents target the metabolic abnormalities that cause diabetes.

The two principal families of oral antidiabetic agents – insulin sensitizers and insulin secretagogues – can be taken together.

Thiazolidinediones or glitazones (insulin sensitizers) improve peripheral tissue sensitivity to insulin.

Metformin (an insulin sensitizer) reduces hepatic glucose production.

Sulfonylureas and meglitinides (insulin secretagogues) stimulate insulin secretion and can cause hypoglycemia.

GLP-1 (Glucagon-Like Peptide-1) analogs and DPP-IV (dipeptidyl-peptidase-IV) inhibitors are new drug classes currently under development.


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 2-C2

P. 269-278 - février 2007 Retour au numéro
Article suivant Article suivant
  • Légionellose 
  • Sophie Jarraud, Monique Reyrolle, Hélène Meugnier, Françoise Forey, Jérôme Etienne

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.