Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les enseignements du SRAS - 01/03/08

Doi : 10.1016/j.lpm.2006.12.005 

Arnaud Fontanet

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Points essentiels

Les virus peuvent ne pas être adaptés à la transmission interhumaine, et donc être plus faciles à maîtriser, lors de leur première émergence chez l'homme ; d'où l'importance d'une détection précoce par la surveillance des foyers épidémiques inhabituels.

Nos systèmes de santé sont très vulnérables face à des virus ayant un tropisme particulier pour le personnel hospitalier.

La collaboration internationale, tant pour les équipes d'épidémiologistes que de virologues, a été la clef du succès de la lutte contre le SRAS (Syndrome respiratoire aigu sévère).

Nous avons eu beaucoup de chance avec le SRAS : le virus était finalement peu transmissible, et seulement après le début des symptômes, permettant d'identifier et d'isoler les cas avant la période contagieuse.

L'épidémie de SRAS a servi de “répétition générale”, permettant la prise de conscience par les pouvoirs publics des enjeux posés par les pandémies d'origine infectieuse. De nouvelles épidémies, quelles qu'elles soient, sont inéluctables.

Abstract

Key points

Given that viruses may not have adapted to human-to-human transmission during their initial emergence in humans, they may thus be easier to control; accordingly, early detection by surveillance of unusual outbreaks is essential.

Our healthcare systems are very vulnerable to viruses with a particular tropism for hospital personnel.

International collaboration by teams of epidemiologists as well as virologists was the key to success against SARS (severe acute respiratory syndrome).

We were lucky in the fight against SARS, the virus was in fact moderately transmissible and then only after the onset of symptoms. It was thus possible to isolate cases before they became contagious.

SARS provided a good “dress rehearsal” and educated the public authorities about the issues of infectious pandemics. The specific types of new epidemics cannot be predicted but they are inevitable.


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 2-C2

P. 299-302 - février 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Démences potentiellement curables
  • François Sellal, Henri Becker
| Article suivant Article suivant
  • Annoncer une maladie grave, l'exemple du cancer
  • Sidonie Nahum

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.