Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le syndrome d’apnée de sommeil. Est-il un facteur de risque de rétinopathie diabétique ? - 24/02/16

Doi : 10.1016/j.jfo.2015.08.014 
A. Baba a, , W. Zbiba a, E. Bouayed a, M. Korbi a, H. Ghrairi b
a Service d’ophtalmologie, CHU Mohamed Taher Maamouri de Nabeul, 8000 Nabeul, Tunisie 
b Service de pneumologie, CHU Mohamed Taher Maamouri, 8000 Nabeul, Tunisie 

Auteur correspondant. Lotissement de la santé, Mrezgua, 8000 Nabeul, Tunisie.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But

Le but de notre étude est d’évaluer la prévalence de la rétinopathie diabétique chez les patients diabétiques de type 2 ayant un syndrome d’apnée de sommeil.

Patients et méthodes

Nous avons mené une étude comparative incluant 60 diabétiques de type 2 répartis en deux groupes : un 1er groupe fait de 20 patients ayant un syndrome d’apnée de sommeil et un 2e groupe fait de 40 patients indemnes de ce syndrome. Les deux groupes étaient appariés pour l’âge et l’ancienneté du diabète. Tous les patients ont bénéficié d’un examen ophtalmologique complet.

Résultats

Dans les 2 groupes, l’âge moyen des patients était de 59ans, le diabète évoluait depuis, en moyenne, 10ans et l’HbA1c était de 10 %. Une rétinopathie diabétique (RD) était diagnostiquée chez 11 patients du 1er groupe (55 %) et dans 6 cas dans le 2e (15 %) (p=0,03). Les RD non proliférantes et proliférantes ont été retrouvées respectivement dans 7 cas (35 %) et 4 cas (20 %) dans le 1er groupe et dans 3 cas (7,5 %) dans le 2e groupe pour les 2 types (respectivement p=0,03 et p=0,042). Un œdème maculaire diabétique a été observé chez 4 patients (20 %) du 1er groupe et chez 2 patients (5 %) du 2e (p=0,04).

Conclusion

Le syndrome d’apnée de sommeil est un facteur indépendant d’apparition et d’aggravation de la rétinopathie diabétique. Ceci soulève l’intérêt de son dépistage systématique et de sa prise en charge rapide.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

The goal of our study was to evaluate the prevalence of diabetic retinopathy in type 2 diabetic patients with obstructive sleep apnea syndrome.

Patients and methods

We performed a comparative study including 60 type 2 diabetics separated into 2 groups: a 1st group composed of 20 patients with obstructive sleep apnea syndrome and a 2nd group composed of 40 patients without this syndrome. The two groups were matched for age and length of diabetes. All patients underwent a complete ophthalmic examination.

Results

In both groups, the mean patient age was 59 years, the diabetes had been present for an average of 10 years, and the HbA1c was 10%. Diabetic retinopathy was diagnosed in 11 patients from the 1st group (55%) and 6 cases from the 2nd group (15%) (P=0.03). Non-proliferative and proliferative retinopathy were found in 7 cases (35%) and 4cases (20%), respectively, in the 1st group and in 3 cases (7.5%) in the 2nd group for both types (P=0.03 and P=0.042, respectively). Diabetic macular edema was observed in 4 patients (20%) in the 1st group and 2 patients (5%) in the 2nd group (P=0.04).

Conclusion

Obstructive sleep apnea syndrome is an independent risk factor for the appearance and aggravation of diabetic retinopathy. This underscores the importance of systematic screening for, and timely management of, sleep apnea.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Syndrome d’apnée de sommeil, Rétinopathie diabétique, Prévalence

Keywords : Obstructive sleep apnea syndrome, Diabetic retinopathy, Prevalence


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 2

P. 139-142 - février 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Maladie de Leber-Coats : étude rétrospective sur 10 cas
  • S. Boucher, C. Rodier Bonifas, T. Mathis, H. Janin-Manificat, J. Fleury, C. Burillon
| Article suivant Article suivant
  • Optic neuropathy secondary to syphilis in an HIV negative patient
  • C. Berrozpe-Villabona, E. Santos-Bueso, P. Bañeros-Rojas, S. Aguilar Munoa, F. Saenz-Francés, D. Díaz-Valle, J.M. Martínez-de-la-Casa, J. García-Feijoo

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.