Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Audit sur 2 ans des prescriptions informatisées de glycopeptides et d’aminosides des services de soins : bilan des pratiques professionnelles - 25/02/16

Doi : 10.1016/j.phclin.2016.01.008 
Mylène Magnier , Alexandra Trainaud, Pierre Le Guevello
 Pharmacie, centre hospitalier Pierre-le-Damany, rue Kergomar, 22300 Lannion, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

D’après les recommandations de l’ANSM de mars 2011, nous avons souhaité faire un bilan sur le monitoring des prescriptions informatisées d’aminosides et de glycopeptides.

Matériels et méthode

Tous les patients ayant eu une prescription informatisée de vancomycine et/ou d’aminosides de janvier 2013 à mars 2015 ont été recensés (logiciel Pharma®). Les données patients ont été collectées (logiciel Médis®) : poids, état de la fonction rénale, contexte clinique au moment de la prescription, évolution des patients par la suite. Les données sur les dosages plasmatiques nous ont été transmises par le laboratoire de biologie. Les posologies ont été considérées comme non conforme (NC) si un écart de ±20 % par rapport aux recommandations (RE) étaient observées. Les dosages étaient considérés NC s’ils étaient supérieurs ou inférieurs aux normales.

Résultats et discussion

Au total, 122 prescriptions analysées (7 patients ont été exclus : dialysé, poids non indiqué) des services informatisés : pneumologie (53/122 prescriptions), médecine interne (51/122 prescriptions), puis les services de gériatrie, SSR, HAD, neurologie.

Vancomycine : 28 prescriptions analysées, 78 % de posologies NC (dose de charge et/ou dose d’entretien inférieures aux RE). La moyenne des doses de charge et des doses d’entretien représentait la moitié des doses recommandées. Cinquante-sept pourcent des dosages sont conformes, 7 patients auraient dû bénéficier d’un dosage (durée de traitement > 3 jours) mais ils ne l’ont pas eu.

Amikacine : 34 prescriptions analysées, 17,6 % avec des posologies NC, moyenne des posologies 13,5 mg/kg/j. Dix-neuf pourcent des résultats des dosages NC.

Gentamicine : 60 prescriptions analysées, 47 % de posologies NC, moyenne 2,3 mg/kg/j. Cinquante pourcent des dosages sont NC.

Les durées moyennes de traitement étaient de 7 jours pour la vancomycine, 4 pour l’amikacine, 3 pour la gentamicine. Pour 1 patient traité par amikacine, sa fonction rénale s’est dégradée durant son traitement, passant d’une Clcr de 75 à 53 mL/min selon MDRD.

Conclusion

Les posologies de ces ATB sont souvent diminuées par rapport aux recommandations. L’absence de dose de charge de vancomycine peut être liée au fait que le traitement a pu être initié dans un service non informatisé. Quarante pourcent des patients sous vancomycine sont décédés et 83 % d’entre eux avaient une posologie NC. Notre constat est que les praticiens sont frileux à l’idée d’instaurer une dose pleine de ces ATB car, bien que les pharmaciens émettent des interventions pharmaceutiques, elles ne sont pas tout le temps prises en compte. Un rappel des recommandations et la présentation des ces résultats ont été fait aux praticiens via la COMEDIMS. Une réévaluation est prévue dans un an afin de voir s’il y a eu une amélioration des pratiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Antibiotiques, Dosage, Non conformité


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 51 - N° 1

P. 63-64 - mars 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dispensation nominative : des erreurs oui… mais tirons-en profit !
  • Typhaine Poinsat, Marie Martin, Christine Housset, Jean-Michel Descoutures
| Article suivant Article suivant
  • Mise en place de la conciliation d’entrée dans le service de médecine interne d’un centre hospitalier général
  • Amélie Launois, Anne Deldicque, Jérémy Ficara, Matthieu Bourhis, Alix Greder-Belan, Farahna Samdjee, Sonita Azan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.