S'abonner

Audit interne des fiches de dispensation des médicaments expérimentaux : standardiser pour mieux sécuriser - 25/02/16

Doi : 10.1016/j.phclin.2016.01.019 
Abdoulaye Cisse, Sophie Marque, Herve Trout, Helene Barreteau, Aude Jacob
 Pharmacie, groupe hospitalier Lariboisière-Fernand-Widal, 2, rue Ambroise-Paré, 75010 Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Afin de sécuriser la dispensation des médicaments expérimentaux (ME), une fiche de dispensation (FD) est rédigée par l’équipe pharmaceutique du secteur essais cliniques (EC) après chaque mise en place à l’aide du logiciel Pharmessai (éditeur JK Concept). Cette fiche doit permettre à de multiples intervenants de dispenser les ME, quelle que soit leur qualification (PPH, interne, pharmacien) et leur connaissance de l’EC. L’objectif de cette étude est de réaliser un audit des FD au regard des informations présentes dans le dossier Pharmacie.

Matériels et méthode

Les FD ont été sélectionnées selon les critères suivants : ME les plus fréquemment dispensés et/ou ME dispensés en urgence. Douze items jugés nécessaires à la dispensation per protocole ont été définis : liste des prescripteurs autorisés/type de dispensation/support de prescription/espacement des dispensations/posologie-plan de prise/nombre de dispensation(s) par patient/modalités d’attribution du traitement/lieu de stockage des produits/conditions de conservation/prescription informatisée (via le logiciel Génois/Phedra®)/préparation ou reconditionnement à la PUI/modalités particulières. Pour chaque FD analysée, la conformité, c’est-à-dire la présence et l’exactitude, des 12 items d’intérêt a été vérifiée.

Résultats et discussion

Trente-huit FD, correspondant à 38 EC, ont été analysées. Pour 4 FD, l’intégralité des informations reportées sont conformes. Pour les 34 autres FD, 104 non-conformités ont été relevées, soit un taux global de non-conformité de 28 % (104/368). Les non-conformités étaient liées à une imprécision des informations et concernaient principalement les items « modalités d’attribution du traitement » (21 %), « support de prescription » (20 %) et « liste des prescripteurs autorisés » (12,5 %). Neuf non-conformités jugées critiques, c’est-à-dire pouvant donner lieu à une erreur de dispensation, ont été relevées sur 5 FD différentes. Elles concernaient l’item « nombre de dispensation par patient » (5/9) et l’item « espacement des dispensations » (4/9).

Conclusion

Cet audit interne a permis : (1) un renforcement immédiat de la sécurisation du circuit des ME (correction des FD non-conformes) ; (2) la mise en place d’une FD standardisée (sur le fond et la forme) dorénavant utilisée pour tout nouvel EC. Un deuxième audit sera réalisé pour évaluer l’impact de cette dernière action correctrice.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Essais cliniques, Audit, Dispensation, Sécurisation


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 51 - N° 1

P. 69 - mars 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Analyse des divergences intentionnelles détectées lors de conciliations d’entrée dans un service de médecine
  • Lesly Fellous, Claire Henry, Benjamin Davido, Aurore Lagrange, Arnaud Gille, Claudine Badr, Maryvonne Villart, Frederique Bouchand
| Article suivant Article suivant
  • L’indisponibilité des médicaments des maladies chroniques en première ligne : quelles causes et quelles recommandations ?
  • Khaoula El Arayedh, Souhir El Arayedh, Rafika Hermassi, Fatiha Ben Moussa

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.