Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Qualification et contrôle de BACS à ultrasons en stérilisation - 25/02/16

Doi : 10.1016/j.phclin.2016.01.060 
Yacine Touil , Khadidiatou Soumaré, Nathalie Rolland, David Dijoux, Nathalie Del-Missier, Nathalie Pons-Kerjean, Bruno Baune
 Pharmacie, Louis-Mourier, 178, avenue des Renouilliers, 92700 Colombes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le bac à ultrasons (BUS) est un appareil utilisé en stérilisation lors de l’étape de lavage. Notre unité de stérilisation possède 2 BUS utilisés pour le prétraitement des instruments, principalement creux, avant leurs passages dans le laveur-désinfecteur. La création de bulles d’air par le BUS au niveau de ses transducteurs, appelée la cavitation, permet le lavage par explosion des bulles d’air à la surface du matériel. L’objectif est de qualifier les BUS, d’établir une procédure de contrôle régulier des BUS et de définir les paramètres du cycle de cet équipement.

Matériels et méthode

Conformément aux recommandations de l’association française de stérilisation, pour la qualification opérationnelle (QO), nous avons contrôlé le système de sécurité et la vidange, mesuré le volume irrigué par les tubulures et vérifié les durées affichées par le BUS. Pour la qualification de performance (QP), nous avons testé l’efficacité du lavage en imprégnant des instruments avec du SoilTest®, 12heures avant de les laver. Le Sonocheck et le test à la feuille d’aluminium ont été utilisés pour contrôler l’efficacité de la cavitation. Enfin, le fonctionnement des transducteurs a été contrôlé avec le test Controler Ultrason Procyon® (CUP).

Résultats et discussion

Les contrôles du système de sécurité et de la vidange sont conformes. La durée affichée par le BUS, vérifiée par chronomètre, est validée. Le volume irrigué par les tubulures est conforme (variation inférieure à 5 %). Les critères de la QO sont remplis, elle est validée.

Pour le SoilTest®, 60 instruments ont été imprégnés et répartis sur 10 séries de tests. À 10minutes, 95 % sont validés et tous à 15minutes.

Pour le Sonocheck, sur les 18 tests répartis en 6 séries, 77 % sont validés à 3minutes, la durée recommandée du test. Ce résultat crée des problèmes d’interprétation de ce test.

Pour le test à la feuille d’aluminium, 30 feuilles sont répartis en 10 séries et toutes sont validées à 10minutes. Pour le CUP, tous les transducteurs, 8 par BUS, sont fonctionnels.

Pour la QP, les tests effectués ont permis de définir les paramètres du cycle à 15minutes et peu chargé. Nous avons décidé que la requalification des BUS sera faite une fois par an par le CUP et le SoilTest®. Ces tests étant des indicateurs performants sur la qualité de lavage et le fonctionnement du BUS. Le contrôle régulier des BUS sera fait par le test à la feuille d’aluminium, qui a été standardisé et le Sonocheck®. Ces tests sont moins représentatifs de la qualité du lavage mais ils sont facilement reproductibles et permettent de mettre rapidement en évidence un dysfonctionnement du BUS.

Conclusion

Les résultats de cette étude ont été présentés à l’équipe de stérilisation. Le contrôle régulier sera fait bimensuellement par les agents de stérilisation et les résultats seront à reporter sur une fiche de traçabilité. La formation des agents est assurée par l’encadrement. Un autre test, le TOSI-Lumcheck®, qui contrôle la qualité du lavage des instruments creux via les tubulures d’irrigation, est la dernière étape à prévoir pour la qualification de performance.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Stérilisation, Bac à ultrason, Qualification, Contrôle


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 51 - N° 1

P. 88-89 - mars 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude de coût d’un nouvel emballage en stérilisation : la gaine ultra® de Amcor® SPS
  • Sandrine Nguyen, Gaëlle Henneré, Anne Pont, Bernadette Coret-Houbart
| Article suivant Article suivant
  • Plan de maîtrise des non-conformités à l’étape de validation en stérilisation
  • Adrien Borowik, David Dijoux, Virginie Jousselin, Nathalie Del Missier, Nathalie Pons-Kerjean, Bruno Baune

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.