S'abonner

Évaluation des bonnes pratiques en chirurgie vasculaire vis-à-vis du traitement médicamenteux optimal chez des patients porteurs d’une artériopathie chronique oblitérante athéroscléreuse des membres inférieurs - 25/02/16

Doi : 10.1016/j.jmv.2015.12.115 
M. Thiney 1, , N. Della Schiava 2, P. Feugier 2, P. Lermusiaux 2, J. Ninet 1, A. Millon 2, A. Long 3
1 Médecine interne et pathologies vasculaires, centre hospitalier Lyon Sud, hospices civils de Lyon, Lyon, France 
2 Chirurgie vasculaire, groupement hospitalier Édouard-Herriot, hospices civils de Lyon, faculté de médecine Lyon Sud, université Claude-Bernard 1, Lyon, France 
3 Chirurgie vasculaire, groupement hospitalier Édouard-Herriot, hospices civils de Lyon, faculté de médecine Lyon Est, université Claude-Bernard 1, Lyon, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectifs

Selon les recommandations, tout patient porteur d’une artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) doit bénéficier d’un traitement médicamenteux optimal au long cours, associant agent antiplaquettaire (AAP), statine et inhibiteur de l’enzyme de conversion (IEC) ou antagoniste du récepteur d’angiotensine (ARA-II).

L’objectif principal était d’évaluer la prescription du traitement médicamenteux optimal chez les patients porteurs d’une AOMI avant et après une hospitalisation en chirurgie vasculaire.

Les objectifs secondaires étaient d’évaluer la prescription de chaque classe thérapeutique et la qualité de la prescription en fonction du terrain.

Patients et méthodes

Analyse rétrospective d’une cohorte de 140 patients hospitalisés entre le 1/01/2013 et le 30/06/2013 en chirurgie vasculaire pour une AOMI d’origine athéromateuse.

Résultats

Le traitement médicamenteux optimal était présent chez 44 % (n=62) des patients à l’admission et chez 50 % (n=70) à la sortie de l’hospitalisation (p=0,10). À l’admission, 84 % (n=118) des patients étaient traités par un AAP et à la sortie de l’hospitalisation 96 % (n=134), (p=0,0004). À l’admission, 73 % (n=102) des patients étaient traités par statines et à la sortie 83 % (n=116), (p=0,001). À l’admission 64 % (n=89) des patients étaient traités soit par IEC ou ARA-II et à la sortie 63 % (n=88), (p=1).

Les patients avec des antécédents cardiovasculaires, notamment de coronaropathie (n=49) bénéficiaient significativement plus du traitement médicamenteux optimal, comparé aux patients sans antécédent coronarien à l’admission [61 % (n=30) versus 35 % (n=32), p=0,004] et à la sortie [67 % (n=33) versus 41 % (n=37), p=0,004].

Les patients hypertendus (n=100) bénéficiaient significativement plus du traitement médicamenteux optimal comparé au groupe de patients sans antécédents d’hypertension artérielle à l’admission [51 % (n=51) versus 28 % (n=11), p=0,01] et la tendance persistait à la sortie [55 % (n=55) versus 38 % (n=15), p=0,09].

Conclusion

L’hospitalisation en chirurgie vasculaire améliorait significativement la prescription du traitement par AAP et statine, mais n’améliorait pas significativement la prescription du traitement médicamenteux optimal chez les patients porteurs d’une AOMI d’origine athéromateuse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Artériopathie oblitérante chronique des membres inférieurs, Traitement médicamenteux


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 2

P. 130 - mars 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dépistage de proximité des pathologies associées aux maladies chroniques : étude DéProPAss « analyse des résultats du dépistage cardiovasculaire »
  • J. Laurent, M. Badin, A. Perez Martin, D. Costa, M. Dauzat
| Article suivant Article suivant
  • Cartographie artérielle de la maladie de Takayasu : étude monocentrique
  • A. Mammeri, R. Guermaz, F. Kessal, S. Taharboucht, F. Hamrour, A. Hatri, S. Zekri, M. Brouri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.