Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Risk of hormonotherapy in transgender people: Literature review and data from the French Database of Pharmacovigilance - 26/02/16

Doi : 10.1016/j.ando.2015.12.001 
Anne Laure Bourgeois a, Pascal Auriche b, Aurore Palmaro a, Jean Louis Montastruc a, Haleh Bagheri a,
a Service de pharmacologie clinique, Centre Midi-Pyrénées de pharmacovigilance, de pharmacoépidémiologie et d’informations sur le médicament, Inserm U1027, faculté de médecine, 37, allées Jules-Guesde, 31000 Toulouse, France 
b Département de pharmacovigilance, Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de Santé ANSM, 143/147, boulevard Anatole, 93285 Saint-Denis cedex, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objective

After the diagnosis of transsexualism, hormone therapy is an established stage of gender identity disorder treatment for inducing secondary sex characteristic development of the target gender while reducing that of the birth sex. The aim of this study was to review existing data about the risk of hormone therapy in transsexual people.

Methods

A PubMed search was done to identify relevant data about adverse drug reactions (ADRs) and mortality associated to hormones exposure. Furthermore, case reports of hormonal therapy-induced ADRs were identified in the French Pharmacovigilance DataBase (FPDB).

Results

Review of currently available data showed an increase of thromboembolic effects and hyperprolactinemia with oestrogens. Both oestrogens and testosterone derivatives could induce hepatic effects. Currently, there is no significant association between hormone exposure and cancer or mortality in transsexual people. Five ADRs were found in FPDB, and two of them were related to misuse (voluntary overdose and prescription error).

Conclusion

Potential for under-reporting and under-identification in the FPDB of hormonal therapy-induced ADRs in transsexual people should be underlined. Technical improvement of the FPDB could facilitate further identification of reports concerning the risk associated with hormonal therapy in transsexual subjects.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Après le diagnostic du transsexualisme, le processus de transformation débute par une expérience en vie réelle suivie par l’hormonosubstitution, réversible puis irréversible. L’objectif étant de bloquer les hormones stéroïdes du sexe génotypique et d’acquérir les caractères sexuels secondaires du sexe désiré. L’objectif de ce travail est une revue des données sur le risque de l’hormonothérapie chez les transsexuels.

Matériel et méthodes

Nous avons réalisé une recherche Pubmed sur les effets indésirables des hormones ainsi que les données disponibles sur la mortalité. Par ailleurs, nous avons interrogé la Base nationale de pharmacovigilance française (BNPV) pour identifier les effets indésirables induits par les hormones chez les transsexuels.

Résultats

La revue des données montre essentiellement une augmentation du risque thromboembolique et une hyperprolactinémie avec les estrogènes. Des effets hépatiques peuvent être survenus aussi bien avec les estrogènes que la testostérone. Il ne semble pas exister un effet significatif sur la densité osseuse. De même, l’augmentation du risque de cancer ou de mortalité n’est pas à ce jour établie. Nous avons par ailleurs identifié 5 cas d’effets indésirables dont 2 liés à un mésusage (surdosage volontaire et erreur de prescription).

Conclusion

Il existe clairement une sous-notification des EI survenant chez les transsexuels sous hormonothérapie, liée aussi à la difficulté de leur codage dans la BNPV. Une optimisation de la BNPV s’avère nécessaire afin de pouvoir identifier de façon optimale les déclarations sous hormonothérapie chez les transsexuels pour améliorer l’accessibilité aux données sur le risque médicamenteux chez cette population.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Transsexual, Hormone therapy, Adverse drug reactions

Mots clés : Transsexuel, Hormonothérapie, Risque médicamenteux


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 77 - N° 1

P. 14-21 - février 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • McCune–Albright syndrome, natural history and multidisciplinary management in a series of 14 pediatric cases
  • Mikael Agopiantz, Pierre Journeau, Béatrice Lebon-Labich, Arthur Sorlin, Thomas Cuny, Georges Weryha, Bruno Leheup
| Article suivant Article suivant
  • Differential expression network analysis for diabetes mellitus type 2 based on expressed level of islet cells
  • Ying Cui, Wen Chen, Jinfeng Chi, Lei Wang

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.