Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Mutations GATA2 : une entité clinico-biologique pléomorphe. Recommandations de prise en charge du « club GATA2 » - 02/03/16

Doi : 10.1016/j.oncohp.2015.12.004 
M. Pasquet a, , b , C. Fieschi c, C. Bellanné-Chantelot d, F. Sicre de Fontbrune e, M. Lamant a, E. Delabesse b, J. Donadieu f, g
le

club GATA21

  Voir note d’auteur « Composition du Club GATA2 ».

a Service d’hématologie immunologie et oncologie pédiatrique, hôpital des Enfants, CHU Purpan, 339, avenue de Grande-Bretagne, 31059 Toulouse cedex 9, France 
b Inserm U1037, centre de recherche sur le cancer de Toulouse, 31000 Toulouse, France 
c Service d’immunopathologie clinique, hôpital Saint-Louis, université Paris 7 Denis-Diderot, PRES Sorbonne Paris-Cité, 75011 Paris, France 
d Département de génétique, AP–HP, 75013 Paris, France 
e Service d’hématologie et greffe de moelle, hôpital Saint-Louis, 75011 Paris, France 
f Service d’hématologie et oncologie pédiatrique, AP–HP Trousseau, 75012 Paris, France 
g Registre national des neutropénies, 75012 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Depuis 2011, des mutations germinales hétérozygotes du gène qui code pour le facteur de transcription GATA2 (GATA2) ont été identifiées chez des patients présentant des syndromes myélodysplasiques (SMD), des leucémies aiguës myéloïdes (LAM) familiales, un déficit immunitaire (syndrome MonoMAC) et un syndrome d’Emberger (myélodysplasie avec lymphœdème). Au-delà de ces formes, il s’agit d’un véritable syndrome complexe associant de façon hétérogène, des atteintes hématologiques, pulmonaires, dermatologiques, cardiovasculaires, oncologiques, et ORL. Les mutations de GATA2 semblent dans la majorité des cas entraîner une haploinsuffisance, même si un effet dominant-négatif ne peut être écarté. Compte tenu de la gravité des hémopathies myéloïdes et du déficit immunitaire, la prise en charge thérapeutique de ces patients reste difficile, reposant actuellement sur des prophylaxies anti-infectieuses et sur l’allogreffe de moelle. Nous présentons ici les recommandations de prise en charge et de suivi de ces patients, élaborées au sein du « club GATA2 », groupe de cliniciens, biologistes et chercheurs activement impliqués dans la prise en charge clinique et la recherche dans ces atteintes. La reconnaissance de ce syndrome de prédisposition associé aux mutations de GATA2 pose de nombreuses questions en termes de conseil génétique et de diagnostic anténatal pour les patients et leurs familles, dans une maladie où persistent nombreuses inconnues.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Since 2011, germline mutations of the GATA2 transcription factor gene have been identified in familial myelodysplasias (MDS), acute myeloid leukemia (AML), immunodeficiency (MonoMAC syndrome) and Emberger syndrome (MDS with lymphedema). Beyond these diseases, it represents a complex disease with pulmonary, dermatologic, cardiovascular, oncologic and stomatologic disorders. Mutations appear to lead to haploinsufficiency, even though a dominant negative effect cannot be ruled out. Due to the lethal nature of GATA2 deficiency with AML/MDS or immune deficiency, treatment with antibiotics and allogenic bone marrow transplantation remains a challenge. We present here the clinical recommendations for initial screening and follow up, developed within the “GATA2 club”, a group of doctors, biologists and researchers involved in this area. Recognition of this entity allows us to better manage patients and families with careful genetic counselling and prenatal diagnosis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : GATA2, Myélodysplasie, Leucémie aiguë myéloblastique, Déficit immunitaire, Allogreffe de moelle

Keywords : GATA2, Myelodysplasia, Acute myeloid leukemia, Immunodeficiency, Bone marrow transplantation


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 4 - N° 1

P. 13-24 - mars 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les anticorps monoclonaux dirigés contre les checkpoints immunologiques : de nouvelles approches d’immunothérapie en onco-hématologie
  • Véronique Minard-Colin
| Article suivant Article suivant
  • Les bêta-lactamases à spectre élargi, quel est le risque en oncopédiatrie ?
  • C. Legeay, D. Hilliquin, M. Brunet, J.-R. Zahar

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.